Claydon : L'Hybrid intègre la fertilisation localisée

Claydon : L'Hybrid intègre la fertilisation localisée
Claydon propose à présent une option de fertilisation localisée pour son semoir de semis direct Hybrid. Conscient de l'économie d'intrants liée à la localisation, Claydon propose, pour ses modèles de 4 à 6 mètres, une trémie frontale de 1 250 kg pour granulés ou une cuve de 1 000 litres pour les solutions liquides. Pour la version 3 mètres de l'Hybrid une nouvelle trémie de 1 500 kg divisible en deux parties est disponible. La localisation de l'engrais est assurée derrière les dents de chisel placées entre 75 et 100 mm au-dessus de la profondeur de semis. La régulation de la dose d'engrais est assurée par le boîtier RDS du semoir, sauf en cas de fertilisation liquide. Le cas échéant, une régulation dédiée est à prévoir.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Séchage du foin

Le séchoir de balles Clim.Air.50 carbure au bois

Remorque autochargeuse

Belair : une "Selection" à 3 distributions

Agritechnica 2019 - Pulvérisation

Des Kuhn Deltis de 1 000 et 1 500 L

Presse à balles rondes

La V6 met le turbo chez McHale

Manutention

Manitou ouvre un nouveau « Training Center »

Tracteur

Un modèle supplémentaire pour la gamme Fendt 300 Vario

Agritechnica 2019 - Travail du sol

Le rouleau Horsch Cultro fait place nette dans les chaumes

Composants hydrauliques

Un nouveau patron pour le groupe Poclain

Tracteur

Le Kubota M5111 rétrécit