Claydon : L'Hybrid intègre la fertilisation localisée

Claydon : L'Hybrid intègre la fertilisation localisée
Claydon propose à présent une option de fertilisation localisée pour son semoir de semis direct Hybrid. Conscient de l'économie d'intrants liée à la localisation, Claydon propose, pour ses modèles de 4 à 6 mètres, une trémie frontale de 1 250 kg pour granulés ou une cuve de 1 000 litres pour les solutions liquides. Pour la version 3 mètres de l'Hybrid une nouvelle trémie de 1 500 kg divisible en deux parties est disponible. La localisation de l'engrais est assurée derrière les dents de chisel placées entre 75 et 100 mm au-dessus de la profondeur de semis. La régulation de la dose d'engrais est assurée par le boîtier RDS du semoir, sauf en cas de fertilisation liquide. Le cas échéant, une régulation dédiée est à prévoir.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen

Manutention

Un pelle sur pneus Liebherr de 14 t

Récolte

Geringhoff resserre les maïs