Claydon : L'Hybrid intègre la fertilisation localisée

Claydon : L'Hybrid intègre la fertilisation localisée
Claydon propose à présent une option de fertilisation localisée pour son semoir de semis direct Hybrid. Conscient de l'économie d'intrants liée à la localisation, Claydon propose, pour ses modèles de 4 à 6 mètres, une trémie frontale de 1 250 kg pour granulés ou une cuve de 1 000 litres pour les solutions liquides. Pour la version 3 mètres de l'Hybrid une nouvelle trémie de 1 500 kg divisible en deux parties est disponible. La localisation de l'engrais est assurée derrière les dents de chisel placées entre 75 et 100 mm au-dessus de la profondeur de semis. La régulation de la dose d'engrais est assurée par le boîtier RDS du semoir, sauf en cas de fertilisation liquide. Le cas échéant, une régulation dédiée est à prévoir.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Irrigation

Agri Solution place l’enrouleur sous haute surveillance

Part de marché

Les outils non animés à disques se portent bien

Elevage

Des autochargeuses Jeulin plus stables

Utilitaire

John Deere Gator XUV, le confort grimpe

Semoir

Un semoir Sulky épuré

Epandeurs d'engrais

Le Kubota DSXLW épand les engrais plus vite

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air