Väderstad

Väderstad

Le monograine piloté depuis un iPad

  Väderstad vient de développer deux applications pour iPad, téléchargeables depuis la plateforme iTunes, dans le cadre de son concept E-services. La première, dénommée E-control, correspond à un outil de pilotage pour les semoirs monograines Tempo. La tablette tactile gère alors les réglages de la machine, les paramètres de semis, les coupures de rangs, le jalonnage... Un onglet affiche les statistiques remontant à la dernière utilisation et jusqu'à la mise en route du semoir. Cette application ne nécessite pas de connexion Internet pour être utilisée. Seul un iPad relié en Wifi à un boîtier d'interfaçage positionné sur le semoir suffit à son utilisation. Dans un souci d'ergonomie, Väderstad a développé pour cette tablette un étui rigide bluetooth doté de boutons d'accès rapides à l'avant et à l'arrière. Cet habillage sert à la fois de support en cabine et de housse de transport. La seconde application, baptisée E-parts, facilite la commande des pièces de rechange par l'utilisateur du semoir monograine. À partir d'une vue en trois dimensions du Tempo, il est possible d'identifier rapidement le composant, de le commander auprès de son concessionnaire ou de se le faire livrer directement. Il est également possible de suivre l'avancement de la commande. L'E-parts présente par ailleurs l'intérêt d'intégrer le manuel d'utilisation de la machine. Les fonctionnalités de l'E-services, tout d'abord réservées au semoir Tempo de six à huit rangs, seront étendues à l'ensemble de la gamme d'ici fin 2014.  

Le Tempo se décline en châssis rigide

  Le constructeur suédois Väderstad annonce l'arrivée en janvier de ses semoirs monograines en versions à châssis fixe. Ces nouveaux appareils, dénommés Tempo R, se déclinent en cinq modèles mesurant de 3 à 9,30 mètres de large avec des interrangs allant de 45 à 100 cm. Ils sont conçus pour évoluer portés au travail mais leur transport s'effectue en revanche à l'aide d'un chariot. Le contrôle des Tempo R s'opère soit via le terminal du constructeur, soit depuis celui du tracteur dans le cadre d'un appareil Isobus, soit à l'aide d'une tablette iPad grâce à l'application E-control.  

Le Combi fertilise au semis

  Le semoir monograine porté Tempo T de Väderstad, caractérisé par son châssis télescopique, arrive en variante Combi dotée de la fertilisation. Cette évolution concerne les deux modèles de six et sept rangs lancés l'an dernier. Le système de distribution d'engrais développé pour ces appareils se compose de deux trémies de 300 litres chacune. Sa capacité totale peut être portée à 1 300 litres grâce à une extension de trémie. Les Tempo T Combi intègrent notamment un contrôleur de semis. Ce système électronique surveille chacun des rangs et affiche différentes données, telles que les doubles, les manques, les distances entre graines... Le pilotage des Tempo T s'opère à partir du moniteur fourni par Väderstad, à l'aide du terminal du tracteur dans le cadre d'un semoir Isobus ou encore grâce à une tablette iPad via l'application E-control.  

Les Rapid améliorent leur rapport au sol

  Le Suédois Väderstad apporte à ses semoirs rapides en lignes mécaniques Rapid 300- 400 S/C plusieurs évolutions concernant les pneumatiques et les disques. Leurs pneus tubeless présentent un nouveau profil avec des crampons plus hauts qui améliorent leurs propriétés autonettoyantes et diminuent leur impact au sol. Cette caractéristique, alliée à un nouveau matériau plus résistant à l'abrasion, allonge la durée de vie des pneumatiques de près de 50 %. Le constructeur propose également, avec l'option AramidPro, une solution pour réduire les risques de crevaison. Les disques semeurs connaissent, de leur côté, quelques modifications. Leur angle d'ouverture augmente et leur diamètre passe de 410 à 450 millimètres. Ces aménagements doivent améliorer le mélange terre-résidus et favoriser l'emploi de l'appareil en semis direct. Par ailleurs, l'avancée de la rangée de dents niveleuses rend plus aisé le contrôle de l'avant du semoir depuis la cabine du tracteur.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen

Manutention

Un pelle sur pneus Liebherr de 14 t

Récolte

Geringhoff resserre les maïs