Monosem

Monosem

Un semoir survolté

Monosem, le constructeur de Largeasse (Deux-Sèvres), estime que l'alimentation électrique de la distribution des semoirs monograines est désormais suffisamment fiable pour l'adopter sur ses appareils. À l'Agritechnica, il a dévoilé le concept Monoshox NG Plus ME, un semoir entraîné électriquement qui devrait compléter l'offre en système de régulation hydraulique Seed-Drive déjà au catalogue. L'animation électrique des distributions autorise le réglage en continu de la densité de semis et la coupure d'éléments manuellement ou automatiquement par GPS, via le boîtier CS 8000. Pour cela, un moteur électrique, alimenté par une batterie et un alternateur, entraîne la distribution via une courroie crantée. Il est situé derrière l'élément pour ne pas l'élargir et proposer ainsi un interrang minimal de 37,5 cm.  

L'engrais surveillé depuis le smartphone

Monosem propose un système de pesée sans fil pour sa trémie frontale Duo, de 1 500 litres, destinée à stocker l'engrais. Cette réserve reçoit quatre jauges de contrainte et un radar. Les informations de pesée et de vitesse sont transmises, via un signal Bluetooth, à la tablette ou au smartphone de l'opérateur. Ce dernier visualise ainsi la quantité restante, celle épandue, le débit, la surface travaillée et l'allure. Il peut activer une alarme de fin de trémie pour ne pas avoir à visionner en continu son écran.  

Les rangs débrayés automatiquement

Le spécialiste du semoir monograine étoffe son offre de terminaux de commande avec les consoles CS 6200-24 et CS 8000. Le contrôleur de semis CS 6200-24 (photo de droite) autorise la coupure automatique des rangs par GPS, à condition d'avoir préalablement activé l'application en achetant les licences correspondantes (option Section-Control). De la même manière, ce boîtier peut intégrer une barre de guidage (barre à LED externe disponible) et devenir un terminal universel compatible Isobus. La console CS 8000, elle aussi compatible Isobus, bénéficie d'usine de l'activation de toutes les licences. Elle dispose d'un écran couleur et tactile de 12,1 pouces. Monosem a, par ailleurs, développé une application facilitant le réglage de ses semoirs monograines. Cette solution, téléchargeable gratuitement depuis un smartphone ou une tablette Androïd, fournit rapidement le réglage de la boîte de distances. Elle fonctionne également pour le fertiliseur et le microgranulateur.  

L'élément Monoshox augmente la cadence

Le Monoshox NG Plus M représente désormais le haut de gamme des éléments semeurs du constructeur Monosem. Comme son nom l'indique, il reprend la suspension Monoshox dévoilée comme concept au Sima 2011. Celle-ci associe deux ressorts de pression réglables sans outil et un amortisseur spécifique censé conserver la précision et la régularité de profondeur de semis lorsque la vitesse augmente. L'élément Monoshox NG Plus M se caractérise également par sa pointe à démontage rapide, baptisée MonoV et brevetée. Le constructeur propose deux types de pointe : longue pour les conditions dites normales et longue à oreilles courtes pour les semis de colza dans les sols légers et secs. À l'arrière, le bloc tasseur se règle facilement en pression et en inclinaison par le biais de deux leviers.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen

Manutention

Un pelle sur pneus Liebherr de 14 t

Récolte

Geringhoff resserre les maïs

Tracteur

Les séries 6 Deutz-Fahr en édition Warrior !

Presse haute densité d'occasion

Fiche occasion : des presses New Holland bien carrées

Pièces d’outils de travail du sol

Industriehof aux commandes de Forges de Niaux

Equipement

Des phares de travail a LED Hella