Maschio-Gaspardo

Maschio-Gaspardo

Dracula sort ses dents

  L'Italien Maschio-Gaspardo est victime à son tour de la mode du déchaumage en un seul passage. Il présentait à l'Agritechnica l'outil Dracula combinant deux rangées de disques indépendants et trois rangées de dents. Les disques crénelés mesurent 610 mm de diamètre et sont montés sur des lames flexibles. Les dents reçoivent des pointes étroites de 80 ou 100 mm de large, voire des socs à pattes-d'oie de 310 mm. Elles adoptent des sécurités non-stop mécaniques absorbant jusqu'à 500 kg d'effort à la pointe. Ces deux modules disposent d'un réglage hydraulique indépendant de leur profondeur de travail, les dents pouvant par exemple travailler jusqu'à 30 cm. L'équipement arrière se compose d'une rangée de disques niveleurs montés sur des silentblocs et d'un rouleau à couronnes en V de 600 mm de diamètre. Le Dracula n'est pour l'instant proposé qu'en châssis de six mètres de largeur de travail. Il se replie à trois mètres pour le transport.  

Les disques indépendants plus stables

  Maschio-Gaspardo renouvelle ses déchaumeurs à disques indépendants de la série Ufo. Le fabricant abandonne en effet les sécurités à queue-de-cochon supportant chaque disque au profit de longues lames flexibles jugées plus stables. Il a également augmenté leur angle de travail pour davantage d'agressivité et repositionné le roulement, toujours graissé à vie, à l'intérieur du disque. L'Italien a aussi redessiné le châssis, disponible en variante fixe ou repliable, portée ou semi-portée, de 2,50 à 6 mètres.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Equipement

Ag Leader contrôle la population

Essai utilitaire

Citroën Berlingo, la technologie utile

Travail du sol

Le décompacteur Cultiplow d'Agrisem pour les sols durs

Miniatures

ROS, les miniatures de juin

Immatriculations de tracteurs

Un joli mois de mai

Moteur

Le 13,6 L John Deere plus compact

Entretien du paysage

Des faucheuses-débroussailleuses Rousseau branchées

Labour

Les charrues Pöttinger Servo à partir de 140 ch

Elevage

Une pailleuse volumineuse chez Lucas G.