Farmet : Labour et semis de précision en marche

Farmet : Labour et semis de précision en marche

La société tchèque Farmet, pour fêter ses 20 ans, a organisé le 24 avril une opération portes ouvertes à son usine de Ceská Skalice et, dans une parcelle voisine, une démonstration réunissant plus d'une trentaine de machines. Les mille invités, des agriculteurs, des concessionnaires et des journalistes, ont pu découvrir les nouveautés 2014 du constructeur dont l'offre ne cesse de s'élargir.

Un bon signe


Le Tchèque Farmet complète son offre d'outils de préparation du lit de semence avec le Verso. Pour l'heure uniquement disponible en châssis semi-porté repliable de 6, 7, 8 ou 9 mètres de large, ce vibroculteur réalise un travail plus léger que le Kompaktomat déjà présent au catalogue. Plus polyvalent, le Verso est aussi capable de travailler superficiellement pour effectuer un faux-semis lors d'un premier passage de déchaumage. Il se dote pour cela de cinq rangées de dents vibrantes bordées de deux rangées de lames Crossboard positionnées devant et derrière. Ces deux rangées reçoivent un réglage hydraulique centralisé de leur profondeur de travail. L'arrière se règle, si besoin, indépendamment par des axes. Les dents vibrantes accèdent également à un réglage hydraulique de leur profondeur de travail grâce à des vérins montés sur les roues et à un repère gradué bien visible depuis la cabine. Pour un meilleur suivi du terrain, ces roues sont fixées sur quatre demi-essieux montés en tandem. Les dents vibrantes sont espacées de 75 mm et intègrent des socs de 45 mm de large dont les pointes sont éventuellement renforcées au carbure. Une herse peigne réglable en agressivité assure à l'arrière le travail de finition. Le Verso se dote de série de quatre efface-traces réglables en hauteur et en écartement. Il s'utilise jusqu'à 10 cm de profondeur. Farmet conseille une allure comprise entre 8 et 12 km/h et une puissance de traction de 180 à 360 chevaux, selon la largeur de travail. Ce vibroculteur semi-porté pèse entre 3 700 et 4 500 kg et se replie à trois mètres au transport. S'il est déjà disponible à la vente, son homologation auprès de la Dreal est en revanche en cours.

Le Falcon sème avec précision


Le semoir Falcon lancé à l'Agritechnica en novembre vient d'être primé du grand prix Techagro 2014, salon tchèque du machinisme. Ce prix récompense sa modularité et sa capacité à associer deux semences grâce à sa double trémie et à ses éléments semeurs réglables indépendamment en profondeur. Appareil semi-porté, le Falcon intègre en effet un module frontal interchangeable d'outils de préparation du lit de semence, conventionnels ou de strip-till, à l'instar de deux ou trois rangées de dents, de deux rangées de disques voire d'une herse rotative dont l'adaptation est en cours de développement. Tous ces modules peuvent être associés à une rangée de lames niveleuses Crossboard. À l'arrière, la barre de semis en lignes utilise des doubles disques espacés au choix de 12,5, 15, 25, 30 ou 37,5 cm. Pas moins modulaire, elle laisse place à un semoir monograine dont les éléments sont fournis par MaterMacc. Ces derniers intègrent un système de soufflerie spécifique à la marque tchèque. Ils conservent notamment la distribution, à entraînement mécanique, et l'architecture, avec une pression d'appui au sol réglable de 90 à 150 kg, des modèles MaterMacc. Ces éléments de semis de précision sont espacés de 37,5 ou 75 cm. Ils sont associés à de la fertilisation localisée par le biais d'enfouisseurs à disques ou à deux voire trois rangées de dents selon l'écartement (250, 300 ou 375 mm) et la profondeur (20 ou 30 cm) souhaités. Ces différentes configurations autorisent la combinaison avec le semis de l'opération de strip-till associant le travail du sol en bandes et la fertilisation localisée. Le Falcon est proposé en largeurs de quatre, six et huit mètres. La variante de trois mètres est attendue dans quelques mois.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?

Mélangeuses à vis verticales

Les mélangeuses Mastermix de Robert pour les petites et moyennes exploitations

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command : Les mesures au banc (partie 3)

Travail superficiel

Le canadien porté se replie chez Quivogne

Tracteur

Case IH : ne m’appelez plus jamais Versum !

Agenda

1 293 entreprises inscrites au Space

Tractoriste

Valtra franchit le cap du Stage V

Landini

Le Rex fait sa tournée mondiale

Equipement

Ag Leader contrôle la population