Les charrues portées de 5 et 6 corps à largeur variable : la polyvalence au service du labour

Les charrues portées de 5 et 6 corps à largeur variable : la polyvalence au service du labour

Les charrues à largeur de raie réglable hydrauliquement sont apparues au milieu des années 1980. Révolutionnaires à l'époque, ces matériels particulièrement courants aujourd'hui n'ont cessé d'évoluer sur le plan technique et de gagner ainsi en facilité d'utilisation. Certains modèles se pilotent désormais à l'aide de boîtiers électroniques, intègrent la technologie Isobus et se guident même par GPS. Pour ce tour de marché, nous avons retenu les charrues de cinq et six corps qui constituent les tailles les plus vendues actuellement dans l'Hexagone.

KVERNELAND

  Kverneland est l'un des pionniers de la charrue à largeur variable hydrauliquement, et sa technologie Varilarge équipe un grand nombre de ses modèles. Ses trois familles de charrues disposent d'une tête d'attelage compatible avec des tracteurs développant jusqu'à 170, 220 ou 400 ch. Elles se différencient essentiellement au niveau de l'axe de retournement dont le diamètre mesure respectivement 110, 120 et 150 mm. Les charrues de la série 150, ainsi que les ES et LS, reçoivent une poutre principale de dimension 150 x 150 mm. Les variantes EG, LB, EO et LO sont pourvues d'un châssis de section 120 x 200 mm. Tous les modèles accèdent à un large choix de roues de contrôle de profondeur ou combinées travail/transport, en position arrière ou avancée. Selon les séries de charrues, deux choix de sécurité s'offrent à l'utilisateur. Les 150 B, LS, LB et LO sont protégées par des boulons de cisaillement dont la résistance à la rupture est de 3 700 kg pour la première et 4 200 kg pour les suivantes. La solution non-stop mécanique à lames ressorts est, quant à elle, réservée aux 150 S, ES, EG et EO. En fonction du nombre de lames installées, la résistance au déclenchement varie de 900 à 1 400 kg. Seuls deux modèles, les EO et LO, sont utilisables en labour hors raie.  

AMAZONE

  La charrue Cayron d'Amazone est l'unique modèle de la gamme. Elle se décline en cinq et six corps. La protection de ses ages est assurée par une sécurité à boulon de cisaillement, dont la résistance à la rupture est de 4 t. La tête d'attelage est conçue pour supporter jusqu'à 240 ch. Elle dispose d'une fusée creuse de 130 mm de diamètre autorisant le passage en son centre des flexibles hydrauliques. Le squelette de la charrue est constitué d'une poutre de 120 x 200 mm. Cette dernière est traversée par les articulations faisant le lien entre les ages et le parallélogramme du système de largeur variable. La Cayron s'équipe de corps C-Blade. Ceux-ci présentent la particularité d'avoir une étrave plus large qui déplace le point d'usure vers l'arrière du versoir. Le choix de la roue se limite au modèle combiné travail/transport en position avancée.  

LEMKEN

  Le constructeur allemand Lemken dispose de deux gammes de charrues à largeur de raie variable hydrauliquement : les Juwel et les VariOpal. Les premières, déclinées en cinq modèles, sont les plus récentes du catalogue. Elles sont divisées en deux catégories de puissance. Les Juwel 7 acceptent jusqu'à 160 ch avec leur poutre de 120 x 120 mm, tandis que les Juwel 8 admettent jusqu'à 315 ch. Ces charrues sont proposées en finitions V et MV. Les 7V et 8V, pilotées électroniquement, bénéficient de la tête de retournement électrohydraulique Turn Control G. Grâce à cet équipement, un bouton-poussoir permet de mémoriser par une simple pression l'aplomb sans quitter la cabine. Les finitions 7MV et 8MV font, elles, l'impasse sur l'électronique. Les Juwel 8 existent également en finition TCP V intégrant une prédisposition Isobus. La gamme VariOpal se compose de trois modèles se différenciant par leur puissance maximale admissible. Les VariOpal 7, 8 et 9 acceptent respectivement 160, 280 et 310 ch. La première n'est disponible qu'en cinq corps, tandis que les deux autres sont commercialisées en cinq et six corps. Pour toutes ses charrues, Lemken propose un large choix de roues de contrôle ou combinées transport/travail, en position arrière ou avancée.  

KUBOTA

  Le Japonais Kubota profite du savoir-faire de Kverneland en matière de fabrication de charrues. Mis à part la couleur, les technologies utilisées sont identiques à celles des produits commercialisés par la marque norvégienne. Les quatre modèles disponibles à largeur variable hydrauliquement bénéficient du système Varilarge. Ils partagent la même poutre principale de dimension 150 x 150 mm. Les modèles RM2000V et RM2005V sont destinés aux tracteurs dont la puissance est inférieure à 170 ch. Leur tête d'attelage est pourvue d'un axe de retournement creux de 110 mm. Les RM3000V et RM3005V présentent une conception plus robuste leur permettant d'accepter une puissance jusqu'à 220 ch. Elles disposent d'une fusée de 120 mm de diamètre. Pour peaufiner le labour, ces deux charrues se complètent en option d'un rouleau de rappui monté sur un bras rigide. Les deux plus petites charrues ne sont disponibles qu'en cinq corps, tandis que les deux autres le sont en cinq et six corps. Le Japonais retient des sécurités de type non-stop mécanique à lames sur les modèles RM2005V et RM3005V dont la résistance au déclenchement est au choix de 900, 1 100 ou 1 400 kg. Les RM2000V et RM3000V sont, quant à elles, protégées par des boulons de cisaillement.  

BONNEL

  Bonnel dispose de deux gammes de charrues concernées par ce tour de marché. La plus petite, la ZV120, disponible en cinq corps, est adaptée aux tracteurs de moins de 180 ch avec sa poutre de 120 x 120 mm et sa tête d'attelage dotée d'une fusée creuse de 125 mm de diamètre. La ZV150 bénéficie, elle, d'un châssis de dimension 150 x 150 mm. Sa tête d'attelage, pourvue d'une fusée creuse de 145 mm, est conçue pour des tracteurs jusqu'à 300 ch. Avec leur forme en « Z », les poutres des charrues intègrent la roue de contrôle dans le gabarit, afin d'en minimiser le déport, tout en la positionnant le plus en arrière possible pour garder un bon report de charge sur le tracteur. La roue s'utilise également lors des déplacements routiers afin de soulager le relevage. Les systèmes de sécurité à boulon de rupture ou non-stop hydraulique sont communs aux deux modèles. Sur le second, la pression s'ajuste de 750 à 1 750 kg pour adapter son fonctionnement aux conditions de travail. Enfin, les charrues Bonnel peuvent, en option, être équipées pour le travail hors raie.  

KUHN

  Les trois séries de charrues Kuhn à largeur de raie variable se repèrent facilement grâce à l'appellation Vari Master. Elles se déclinent en cinq et six corps. Le réglage de leur largeur de travail s'effectue par l'intermédiaire d'un mécanisme aux tringleries intégrées dans la poutre principale. Ces charrues accèdent, au choix, à une sécurité par boulon de traction ou au dispositif non-stop hydraulique ajustable de 600 à 2 500 kg. Cette dernière solution s'enrichit en option du système Varibar permettant de modifier la pression pendant le travail. Elle peut aussi se compléter du dispositif Maxibar autorisant un surtarage des sécurités pour les sols difficiles. Les Vari Master 123, 153 et 183 sont respectivement équipées d'une poutre principale caissonnée de section 120 x 120 mm, 150 x 150 mm et 180 x 180 mm. Leur tête d'attelage s'équipe chacune d'une fusée d'un diamètre allant de 120 à 140 mm. Elles profitent de la technologie Optidrive absorbant les secousses lors du retournement et au transport. Pour le travail hors raie, Kuhn commercialise la version OL de la Vari Master 183.  

GRÉGOIRE-BESSON

  Grégoire-Besson dispose dans son offre des séries RW6, RW8 et RW9 correspondant à ce tour de marché. Elles sont déclinées en cinq ou six corps avec une largeur de travail variable. Ainsi, la RW6 est équipée d'une poutre de 140 x 140 mm et d'une tête d'attelage intégrant une fusée de retournement de 115 mm de diamètre. Ces caractéristiques lui garantissent une compatibilité avec des tracteurs jusqu'à 220 ch. Le modèle supérieur, la RW8, dispose d'une poutre de 160 x 160 mm. Sa tête d'attelage, dont la conception autorise une puissance maximale de traction de 270 ch, est pourvue d'un axe de retournement de 120 mm. Enfin, la RW9 est, elle, dotée d'une ossature de 180 x 180 mm. Avec sa fusée de 140 mm, elle s'attellera sur des tracteurs dont la puissance peut atteindre jusqu'à 360 ch. Deux types de sécurité sont disponibles : non-stop hydraulique ou à boulon de cisaillement. Le dessin des étançons déportés a été spécialement étudié pour couvrir le passage de la roue en position avancée. Les charrues RW peuvent être équipées avec un large choix de roues. Elles disposent en particulier d'une roue double avancée boggie à réglage mécanique ou hydraulique. Malgré la présence de deux pneumatiques 320/60 x 12, cette roue s'intègre au gabarit de l'outil pour travailler au plus près des bordures. Enfin, elle s'utilise comme un chariot lors des déplacements routiers. Deux déclinaisons supplémentaires sont disponibles au catalogue du constructeur avec les HRW8 et HRW9 qui sont adaptées au travail hors raie.  

ÖVERUM

  Avec les VFEX, le constructeur suédois Överum dispose d'une gamme de charrues à largeur de travail variable hydrauliquement. Ces modèles se déclinent également en version OL pour labourer en position hors raie. Ils reçoivent une poutre principale de 120 x 200 mm et une tête d'attelage pourvue d'un axe de retournement de 180 mm de diamètre. La puissance admissible s'élève à 300 ch sur le modèle standard et à 350 ch sur la variante hors raie. La protection des ages est assurée par une sécurité boulon sur les deux déclinaisons. La sécurité non-stop hydraulique est uniquement disponible sur la VFEX standard. Le contrôle de la profondeur de travail s'effectue à l'aide d'une roue arrière ou avancée, mais le réglage s'effectue uniquement de façon mécanique.  

PÖTTINGER

  Pöttinger propose trois modèles à largeur de raie variable en cinq et six corps : les Servo 35S, 45 et 45S. Les versions Nova bénéficient de sécurités non-stop hydrauliques dont le seuil de déclenchement se situe à 2 000 kg. Les autres modèles sont uniquement protégés par un boulon de cisaillement disposant d'une résistance de 3 270 kg. Les Servo S se distinguent des autres charrues de la gamme par leur système de largeur variable hydraulique plus puissant qui est ainsi actionnable au travail dans des terres lourdes. La taille de la poutre principale diffère selon le numéro du modèle. Sur une Servo 35, elle mesure 120 x 120 mm, alors que, sur les Servo 45 et 45S, sa section s'élève à 140 x 140 mm. La robustesse de la tête d'attelage dépend également du modèle choisi. Ainsi, avec son axe de retournement creux de 110 mm de diamètre, celle qui équipe les Servo 35S et 45 accepte jusqu'à 170 ch. Celle de la Servo 45S, dotée d'une fusée de 150 mm de diamètre, admet, elle, 350 ch. Cette dernière charrue intègre la technologie Traction Control. Ce dispositif permet, grâce à un vérin hydraulique, de créer un report de charge vers le tracteur et d'améliorer ainsi ses capacités de traction.  

MASCHIO

  L'Italien Maschio dispose dans sa gamme de charrues du modèle Unico à largeur de travail réglable hydrauliquement. Cette variante se décline en configurations S, M et L. Ces trois déclinaisons se différencient par la section de leur poutre principale mesurant respectivement 110 x 110, 120 x 120 et 140 x 140 mm. Elles se distinguent aussi par le diamètre de la fusée de retournement qui atteint 100 mm sur le premier modèle et 120 mm sur les deux autres. Ces charrues sont uniquement disponibles en cinq corps, avec le dernier démontable. Elles accèdent au choix à une sécurité à boulon dont la résistance à la rupture s'élève à 3 000 kg ou à un système non-stop. Ce dernier, mécanique ou hydropneumatique, se déclenche à partir d'un effort de 2 000 kg à la pointe. Les espacements entre corps varient selon les modèles : 0,85 ou 0,95 m sur l'Unico S, 0,95 ou 1,05 m sur la variante M et, enfin, 0,95, 1,05 ou 1,15 m sur la déclinaison L. Ces dernières valeurs assez importantes autorisent l'utilisateur à travailler dans une quantité élevée de résidus.  

KONGSKILDE

  Kongskilde profite du savoir-faire d'Överum en matière de charrues pour ses trois modèles à largeur de travail variable. Les XRWS, XRWT et XRWT OL partagent de nombreux éléments communs tels que la tête d'attelage et son axe de retournement de 180 mm de diamètre, ainsi que la poutre principale d'une section de 220 x 120 mm. La sécurité est à boulon de cisaillement sur la XRWS, tandis qu'elle est non-stop hydraulique sur les XRWT et XRWT OL. Le modèle XRWT OL présente la particularité de pouvoir travailler en hors raie. Il accepte une puissance maximum de 350 ch, tandis que le reste de la gamme est conçu pour 300 ch.  

VOGEL & NOOT

  Vogel & Noot est l'un des constructeurs dont l'identification des charrues à largeur de travail variable hydrauliquement est le plus simple grâce à l'appellation Vario. Quatre modèles de l'Autrichien intègrent ce tour de marché. Chacun offre un large choix d'espacements entre corps compris entre 0,85 et 1,15 m afin de s'adapter aux besoins des utilisateurs. Les ©plus XM et ©plus XMS sont uniquement disponibles en cinq corps. La première convient aux tracteurs dont la puissance ne dépasse pas 160 ch. Cette charrue, dotée d'une poutre de 100 x 150 mm, dispose d'une tête d'attelage pourvue d'une fusée de petit diamètre (95 mm). La déclinaison XMS se destine, pour sa part, aux tracteurs délivrant au maximum 200 ch. Si, sur cette charrue, la section de la poutre principale est identique à celle du modèle inférieur, son épaisseur atteint 12 mm au lieu de 8 mm sur la XM. Les deux gammes sont proposées avec une sécurité à boulon de cisaillement. Deux systèmes non-stop sont également proposés : mécanique à ressort spirale et hydraulique. Leur disponibilité n'est pas systématique sur l'ensemble des modèles, car ils dépendent de l'espacement entre corps. Les ©plus XS et ©plus XS Pro, disponibles en cinq et six corps, constituent le reste de la gamme de charrues à largeur variable. Elles sont conçues pour être utilisées sur des tracteurs de puissance maximale respective de 260 et 380 ch. Leur conception repose sur une poutre principale de 150 x 150 mm pour la XS et de 150 x 200 mm pour la XS Pro, soit l'une des sections les plus importantes de ce tour de marché. Les têtes de retournement sont équipées d'une fusée pleine de 120 mm de diamètre procurant une rigidité importante. Aucune des charrues de l'Autrichien n'est compatible avec le travail hors raie et l'ajout d'un rouleau de rappui n'est pas possible.  

RABE

  Rabe compte à son catalogue deux modèles de charrues à largeur de travail variable : l'Albatros et la Super Albatros. Leur tête d'attelage intègre une fusée de 100 mm de diamètre sur la première et de 120 mm sur la seconde. Les puissances admissibles atteignent respectivement 200 et 270 ch. La section des poutres est de 120 x 120 mm pour l'Albatros 120, tandis que les Super Albatros 140 et 160 sont respectivement équipées d'un châssis de 140 x 140 mm et de 160 x 160 mm. La sécurité est de type non-stop hydraulique sur les versions VHA, alors que les autres sont protégées par un système à boulon de rupture. Les charrues Rabe à largeur variable ne conviennent pas au travail hors raie, mais elles se complètent en option d'un rouleau de rappui.    

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Agritechnica 2019 - Télégonflage

Trelleborg dissimule le télégonflage dans les roues

Elevage

Des tapis de logettes kraiburg dignes d'un lit

Matériels de manutention

Nouveau siège européen pour Bobcat

Elevage

Stabulation Patura pour les veaux

Moissonneuse Batteuse

Vidéo : Essai de la moissonneuse batteuse New Holland CX8.80

Publirédactionnel

Pourquoi utiliser le rouleau Horsch Cultro TC pour la gestion des couverts ?

Agritechnica 2019 - Travail du sol

Un rouleau hacheur pour Pom Brodnica

Agritechnica 2019 - Herse étrille

Le sur-mesure du désherbage mécanique chez Agronomic

Agritechnica 2019 - Semis

Trois éléments semeurs pour le Kuhn Sitera