SemisSimtech : semis direct en viticulture

Simtech : semis direct en viticulture
L'entreprise Simtech, installée à Villefranche-de-Rouergue, dans l'Aveyron, développe et fabrique des semoirs selon le concept de l'élément semeur du Néo-Zélandais Aitchison. Après le sursemis de prairie puis le semis direct sur céréales, la société se lance dans l'implantation de couverts végétaux et de bandes enherbées dans les vignobles. Elle dévoile les semoirs VT-Sem 110, VT-Sem 130 et , VT-Sem 150, de respectivement 113, 131 et 150 cm de largeur de travail. Ces appareils reçoivent 6, 7 ou 8 dents semeuses reprenant le principe du soc en forme de T inversé. Ils se caractérisent par leur faible masse à vide limitant ainsi le tassement du sol. Ils intègrent une tête d'attelage boulonnée autorisant le montage de disques devant chaque élément semeur. Deux roues de jauge ou un rouleau contrôlent la profondeur de travail et peuvent se rabattre contre la dernière rangée de dents lors des manœuvres. Le semoir VT-Sem autorise l'implantation de petites graines, comme le colza, ou de semences de gros calibres, à l'instar de la féverolle. Il se décline en version arboriculture, de 2,4 m de large.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale

Semis

L'Alpego Jet M consomme moins et s'utilise mieux

Part de marché

Les ventes de semoirs traînés à céréales explosent

Travail du sol

La herse de déchaumage Agrisem International s’allège

Travail du sol

Double fonction pour la roue de charrue New Holland

Part de marché

29 % de presses à balles rondes vendues en plus

Voirie

Les pièces d’usure communes à l’épareuse et au broyeur d’accotement Desvoys