Travail du solLa SPMF8 de Grégoire Besson moins gourmande

La SPMF8 de Grégoire Besson moins gourmande
  Grégoire Besson a profité du salon Agritechnica pour présenter plusieurs innovations dans sa gamme de charrue, à commencer par la SPMF8. Cette gamme mono-roue, disponible de cinq à sept corps, se destine à des tracteurs de 100 à 220 ch. Selon le constructeur, la conception de l'étançon déporté par rapport à la poutre de l'âge optimise le point de traction, diminuant ainsi la consommation de 11 %. Cette machine semi-portée se dote d'un système de retournement propre à la marque, avec un double vérin en lieu et place du traditionnel mécanisme à pignon crémaillère. Cette cinématique se veut plus souple pour des tracteurs de gabarit moyen. Le châssis en forme de Z intègre une roue de grand diamètre. Positionnée à l'arrière, cette dernière offre un report de charge conséquent sur le relevage du tracteur. Le dégagement sous bâti et l'entre corps important favorisent le labour dans les couverts végétaux. La SPMF8 dispose d'un réglage de largeur de travail mécanique ou hydraulique. Grégoire Besson la décline avec un large choix de versoirs, de rasettes, de coutres.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention

Un minipelle à zéro déport de 2,3 t pour Yanmar

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen

Manutention

Un pelle sur pneus Liebherr de 14 t