SemoirMonosem propose le châssis polyvalent Multislide

Monosem propose le châssis polyvalent  Multislide
  Dans le but d'augmenter la polyvalence de ses semoirs de précision, Monosem lance le châssis Multislide. Ce dernier offre la possibilité de moduler l'inter-rangs, de 45 à 80 cm. Les éléments semeurs coulissent hydrauliquement sur un rail fixé sur un bâti disponible en trois largeurs : 4, 4,5 et 6 m. L'inter-rang bénéficie d'un réglage par pas de 2,5 cm, cette distance étant contrôlée par des platines verrouillées par des broches. Par exemple, un Multislide 300C600, doté d'une poutre de 6 m de large, travaille grâce à 9 rangs avec un écartement de 60 cm, et en 8 rangs, pour un maïs semé en 75 cm. L'élément non utilisé est alors relevé. Les extensions repliables garantissent une largeur de 3 m au transport. Le Multislide accepte uniquement des éléments dont l'entrainement est électrique, en gamme Monoshox NG Plus Me ou NG Plus 4e. En option, il s'équipe de trémies pour les microgranulés, dotées également d'une alimentation électrique. La dose et la modulation sont gérés depuis le terminal Isobus Monosem Touch, Touch Pro ou à l'aide d'une console compatible dans le tracteur. Les coupures de rangs, quant à elles, sont automatisées et pilotées via le guidage GPS. La fertilisation, disponible au catalogue des options, requiert une trémie frontale et un enfouisseur à disques sur le semoir au niveau de chaque rang.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Tracteur

Le Fendt 1100 Vario MT reçoit un moteur MAN

Fertilisation

Une trémie frontale pour Mascar

Réseaux commerciaux

Steyr à la reconquête de l’Europe

Travail du sol

Les déchaumeurs Maschio-Gaspardo Ufo plus pénétrants

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury

Pulvérisateur traîné

John Deere coupe les buses une à une en Isobus