RobotiqueAgXeed : tout savoir sur le robot de grandes cultures AgBot

AgXeed : tout savoir sur le robot de grandes cultures AgBot

L’une des zones les plus fréquentées du salon Innov-Agri était sans doute celle du village robotique, notamment la démonstration du Néerlandais AgXeed qui présentait son robot AgBot. Le constructeur, dans lequel Claas vient de prendre une participation minoritaire, nourrit de grandes ambitions pour développer la commercialisation de cet automoteur. Le point sur ce robot, destiné aux travaux de grandes cultures, dont l’apparence et la conception s’avèrent assez proches de celles d’un tracteur à chenilles, mais sans cabine ni chauffeur.

Un moteur thermique plutôt qu’électrique

À la différence de la majorité des robots agricoles, l’AgBot du Néerlandais AgXeed intègre non pas un moteur électrique mais bien un bloc thermique diesel. L’engin embarque en effet le quatre-cylindres Deutz AG, de 4,1 L et 156 ch de puissance maximale. Cette motorisation est conforme à la norme antipollution Stage V grâce à un système SCR. Pour fonctionner, ce dernier puise l’AdBlue dans un réservoir de 30 L, contre 350 L pour celui de GNR. Si le constructeur n’a pas opté pour un moteur électrique sur son AgBot, c’est pour répondre à un choix stratégique de performance. Un modèle équivalent en électrique, avec des capacités comparables, nécessiterait en effet d’emporter au moins 5 t de batteries et serait nettement plus coûteux. Les chenilles triangulaires, pour leur part, possèdent un entraînement électrique pour mouvoir l’appareil à la vitesse maximale de 13,5 km/h. Elles mesurent entre 30 et 91 cm de large, selon les modèles. Le fabricant promet le lancement, très prochainement, de robots à quatre roues, dont deux motrices, ou à trois roues, davantage destinés à la viticulture.

Contrairement à d’autres robots fonctionnant à l’électricité, l’AgBot d’AgXeed est animé par un moteur thermique, le quatre-cylindres Deutz AG, de 4,1 L et 156 ch de puissance maximale.
L’AgBot possède deux trains de chenilles en caoutchouc (versions à trois ou quatre roues prochainement disponibles), de 30 à 91 cm de large selon les modèles.

 

Guidé depuis le cloud

Un système GPS RTK assure le guidage de l’engin dans le champ. Il est associé à un capteur LiDAR qui contrôle l’environnement du robot et détecte d’éventuels obstacles. Lors de la mise en route, le constructeur enregistre l’ensemble des parcelles de l’exploitation et définit ainsi des champs virtuels avec des limites que l’engin ne pourra pas franchir. Une télécommande permet de prendre le contrôle du robot à distance pour le déplacer d’une parcelle à une autre, sans passer par la voie publique qui reste encore interdite à ce genre d’engin, tout comme l'est son travail au champ sans surveillance humaine. L’AgBot n’embarque pas, à son bord, de composants électroniques nécessaires à son guidage dans la parcelle. En effet, un outil de planification en ligne, dans le cloud, auquel il se connecte en permanence via une indispensable connexion 4G ou 5G, assure l’optimisation de son itinéraire et la gestion de son guidage.

Sur son toit, l’AgBot intègre plusieurs antennes et capteurs (GPS RTK et LiDAR) lui permettant de se guider dans la parcelle et d’éviter les obstacles.
Un paramétrage est nécessaire avant que le robot n’évolue dans les parcelles afin de délimiter des barrières virtuelles à ne pas franchir.

Un équipement complet

Pour assurer ses travaux de déchaumage ou de semis, l’AgBot peut compter sur sa pompe hydraulique de 85 L/min (circuit load sensing en option) alimentant les relevages arrière, de catégorie 3 et de 8 t de capacité, et avant, de catégorie 2 et de 3 t. Il est également en mesure de recevoir jusqu’à quatre distributeurs arrière à double effet. Le catalogue des options inclut une prise de force, entraînée par un moteur électrique jusqu’à 100 kW et 700 V, ainsi que des connecteurs électriques, de même capacité, afin d’entraîner des équipements utilisant la même énergie.

Le robot néerlandais possède un relevage arrière de catégorie 3 pouvant soulever jusqu’à 8 t.
Le relevage avant, de catégorie 2, permet d’embarquer une masse ou un outil, jusqu’à 3 t.

Caractéristiques techniques du robot d'AgXeed :

Modèle AgBot
Moteur Deutz AG, 4 cyl., 4,1 L
Puissance maximale 156 ch
Réservoir GNR / AdBlue 350 L / 30 L
Tranmission électrique
Vitesse maximale  13,5 km/h
Largeur des chenilles de 30 à 91 cm
Voie variable de 1,8 à 3,2 m
Garde au sol 42 cm
Hydraulique pompe à engrenage de 85 L/min (load sensing en option)
Relevage arrière 8 t (cat. 3)
Relevage avant 3 t (cat. 2)
Poids à vide 6 t
Prix à partir de 150 000 €

 

 

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Travail du sol
Evénement
Charrue

Plus d'intelligence dans les charrues Kuhn Master L

Déchaumeur à dents
Semis

Pöttinger : Un combiné semi-porté Aerosem 100 % maison

Trémie frontale

Duro France produit ses propres trémies frontales

Binage
Publi-rédactionnel

DE BELLES OPPORTUNITÉS GRÂCE AUX SOLUTIONS MASCHIO GASPARDO

Semis