SemisLe semoir pressé de Lemken

Le semoir pressé de Lemken
(©U.D.)

À la suite de l’arrêt de la gamme pulvérisation, Lemken souhaite se recentrer sur la préservation du sol et développer massivement la digitalisation de ses produits. Lors de la journée de presse du 18 novembre, à Alpen (Allemagne), le constructeur allemand a présenté de nouveaux produits, tels un semoir, un déchaumeur et une bineuse à intelligence artificielle, distribuée sous la marque Steketee, ainsi qu’une évolution des logiciels et interfaces de guidage connectés.

Lemken renouvelle sa gamme de semoirs rapides semi-portés avec l’arrivée du Solitair DT (Disc Trail). De conception plus légère de 2 t au total par rapport au Compact Solitair, le nouveau venu permet de semer jusqu’à 16 km/h. Ce semoir combiné de 3,2 m de haut sera disponible en 4 ou 6 m de large. Plusieurs options d’attelage s’offrent à l’utilisateur, du piton aux timons classiques ou longs. Le Solitair DT, contrairement à son prédécesseur, débute par un rouleau à pneu ou des lames niveleuses.

 

Le Solitair DT débute par un rouleau à pneu ou des lames niveleuses.

 Un déchaumeur à disques assure ensuite la préparation du sol. Ces derniers, de 465 mm de diamètre, sont concaves et protégés individuellement contre les surcharges par des ressorts à lames. Pour réduire l’intensité du travail du sol, l’opérateur peut remplacer ces disques par des variantes ondulées. En option, un rouleau packer trapèze se place à l’arrière du déchaumeur à disques. Le Solitair DT s’équipe d’un système optionnel d’enfouisseur à doubles disques. Celui-ci est légèrement décalé par rapport à la rampe de semis afin d’apporter une fertilisation interrang. Un rouleau à pneus décalés, de dimensions 420/55 R17, rappuie, en amont, deux ou trois rangs de la ligne de semis. En option, un rouleau à billes d’acier ou un système de boudin en caoutchouc étroit placé au niveau des interroues permet de supprimer la butte formée par elles.

Le galet du doseur à moteur électrique est consacré à un seul type de semence ou de fertillisant.

La rampe de semis OptiDisc à parallélogrammes et roues plombeuses, déjà connue sur les semoirs du constructeur allemand, assure l’implantation de la semence. Au centre du Solitair DT, la simple ou double trémie fine, de 3 400 à 5 100 L de capacité, stocke les graines. Leur distribution dans chaque trémie, ainsi que celle des fertilisants, est assurée par deux doseurs à moteur électrique intégré dont chaque galet est consacré à un seul type de semence ou de fertilisant. Lorsque la trémie est pleine, ces doseurs sont interchangeables grâce à une trappe. Le semoir rapide Solitair DT reçoit, de série, les fonctionnalités Isobus pour la gestion individuelle ou simultanée de chaque doseur, ainsi que la modulation de dose par coupure de tronçon.

 Le système de boudin en caoutchouc étroit placé au niveau des interroues permet de supprimer la butte formée par elles.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Quiz

Êtes-vous un expert du machinisme agricole ?

Récolte des fourrages
Presses à balles rondes
Publi-rédactionnel

Precision Planting - Chaque graine compte

Récolte des fourrages

Bergmann fait évoluer son autochargeuse série Royal

Réglementation pulvérisateur
Travail du sol

Väderstad : le déchaumeur Carrier XT à disques pivotants

Pneumatique

BKT chausse les remorques pour la route