UtilitaireCoup de jeune aux Mule Kawasaki avec les Pro DX et Pro DXT

Coup de jeune aux Mule Kawasaki avec les Pro DX et Pro DXT
Mule-ProDX-Kawasaki-0-web
Kawasaki

Le constructeur japonais Kawasaki vient d'apporter un coup de jeune à sa gamme de Mule en sortant les modèles à moteur diesel Pro DX et Pro DXT. Ces machines, dévoilées officiellement le 11 mai 2016 à la presse professionnelle française, ont été entièrement redessinées par rapport aux modèles de précédente génération. Elles profitent d'un design plus moderne ainsi que de solutions techniques améliorant leur comportement et leur capacité de franchissement. Ces véhicules utilitaires légers bénéficient en effet de suspensions indépendantes à l'avant et à l'arrière grâce à des doubles triangulations. Leur tableau de bord intègre désormais un afficheur numérique indiquant l'allure, le mode de transmission (4 x 2 ou 4 x 4) ainsi que la distance parcourue ou encore le nombre d'heures réalisées. Les Mule Kawasaki sont maintenant animées par un moteur diesel Yanmar à trois cylindres de 993 cm3 délivrant 24 chevaux. Le modèle Pro DX dispose de deux places tandis que la variante Pro DXT bénéficie de deux banquettes pour emporter au total quatre personnes. Ces deux engins accèdent en option à l'homologation TRA (tracteur agricole) facturée aux alentours de 1800 € TTC. Ils voient leur vitesse maximale limitée à 40 km/h. Le tarif des nouvelles Mule Kawasaki n'est pas encore définitif mais il devrait se situer, en version non homologuée pour la route, aux alentours de 16 900 € TTC pour la Pro DX et de 17500 € TTC pour la Pro DXT.

[metaslider id=40262]

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Part de marché

Les outils non animés à disques se portent bien

Elevage

Des autochargeuses Jeulin plus stables

Utilitaire

John Deere Gator XUV, le confort grimpe

Semoir

Un semoir Sulky épuré

Epandeurs d'engrais

Le Kubota DSXLW épand les engrais plus vite

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale