Numéro anniversaireComment tracer le numéro « 250 » dans un champ ?


Lors de nos essais de tracteurs dans la Vienne, en octobre dernier, l'équipe rédactionnelle a voulu marquer le coup pour cette édition spéciale du numéro 250 de Matériel Agricole. L'idée a donc germé de l'écrire en gros dans un champ à l'aide d'un tracteur, guidé par GPS, puis de prendre une photo vue du ciel afin d'illustrer la couverture de ce numéro anniversaire. Le Fendt 1046, qui faisait partie de notre panel de tracteurs à essayer cette semaine-là, attelé à un déchaumeur Väderstad TopDown 500, de 5 m de large, s'est donc affairé à dessiner un immense « 250 », long de 500 m et large de 180 m, dans une parcelle suffisamment grande, soit 50 ha. Arnaud Loret, responsable régional Fuse Technologies chez Agco, a délimité la parcelle dans laquelle nous voulions écrire le numéro. À main levée depuis un ordinateur, il a dessiné un « 250 ». Un premier test a ensuite été effectué, la réalisation du numéro était garantie. Après cet essai, Arnaud Loret a pris le temps de concevoir proprement le « 250 », avec un espacement constant entre chaque numéro, puis il a entré les données dans le terminal du Fendt 1046. Le « 2 » et le « 5 » ont été conçus en deux parties afin d'éviter à l'outil de tourner à 90°. Romain Lucas, responsable produit « tracteurs » chez Fendt, a ensuite entrepris l'œuvre. Il devait respecter la levée de l'outil pour prévenir tout débordement. Après un premier passage, nous avons décidé d'effectuer un second tour pour épaissir le tracé. Il fallait ensuite immortaliser le moment. Une fois le Fendt 1046 placé au milieu du « 250 », nous avons donc fait décoller un drone afin de visualiser de haut notre numéro « 250 ». Nous l'avons trouvé parfait et tenons à remercier vivement l'équipe Agco pour le temps qu'elle nous a accordé et pour son savoir-faire.

Le Fendt 1046 tractait un TopDown de 5 m de large pour concevoir notre numéro « 250 » hors normes.
Le « 250 » ainsi que les contours de la parcelle ont été enregistrés et représentés de manière virtuelle dans le terminal du tracteur.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir

Un interrang supplémentaire pour l'U-Drill de Kverneland

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pommes de terre

Réglage d'une arracheuse à pommes de terre

Station météo

Weenat aide les irrigants