Contenu réservé aux abonnés

Binage "Je réduis mes intrants grâce à ma bineuse guidée"

La Garford s’équipe d’éléments relevables manuellement pour permettre à l’agriculteur de terminer des champs en pointe plus facilement.
La Garford s’équipe d’éléments relevables manuellement pour permettre à l’agriculteur de terminer des champs en pointe plus facilement.

La SCEA des Saussaies, établie à Viâpres-le-Petit, dans l’Aube, a investi depuis 2018 dans une bineuse Garford guidée grâce à une caméra visualisant le rang. Celle-ci permettra à l’agriculteur de biner des cultures avec 15 et 45 cm d’interrang.

Dominique Joly, à la tête d’une exploitation de 230 ha à Viâpres-le-Petit dans l'Aube, cultive une petite quinzaine de cultures comprenant du blé, de l’orge, du colza, du tournesol, des betteraves, du chanvre, des légumes de plein champ, du soja… L’exploitant est également en train de convertir 20 % de sa surface agricole utile (SAU) totale vers l’agriculture biologique. « Avant l’arrivée de la bineuse Garford guidée par caméra, nous avions un outil similaire mais piloté par une trace dans le sol. L’outil ayant quelques années et un système de guidage obsolète dû à nos terres légères, dans lesquelles la trace avait plutôt tendance à disparaître, il fallait investir dans une machine fiable mais également polyvalente », indique Dominique Joly. L’agriculteur a établi un cahier des charges que l’outil recherché sera tenu de respecter. Celui-ci doit notamment fournir une pression réglable par vérins, une bonne entrée des éléments de désherbage derrière les roues du tracteur et un guidage par caméra. La bineuse Garford a ainsi retenu son attention. Elle sera utilisée sur l’exploitation pour des cultures avec un interrang de 45 cm, à l'instar des betteraves, et de 15 cm pour les céréales. « Durant les années à venir, j’aimerais réduire encore plus les passages de pulvérisateur, donc l’épandage de produits phytosanitaires, et ainsi diminuer l’usage de matières actives », projette l’agriculteur.

Dominique Joly, agriculteur dans l’Aube, utilise une bineuse pour désherber ses cultures sarclées et ses parcelles en bio.

Le guidage est primordial

En cabine, l’agriculteur dispose de la visualisation des rangs avec le retour de la caméra.
629

Vous avez lu 41% de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou testez gratuitement l'offre numérique complète du site Matériel Agricole pendant 2 mois*

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Récolte de légumes

Les aligneuses WV élargissent l'offre Grimme

Transport

Les porte-caissons Pronar chez Agripartner

Agriculture biologique

« L’agriculture conventionnelle nourrit les mauvaises herbes »

Arracheuse à pommes de terre

Grimme soigne le confort des chauffeurs de Varitron

Lestage

Les 8R bien lestés sans porte-à-faux grâce à l'Agribumper

Travail du sol

Un repreneur pour Rabe

Lutte incendie

Un cuve frontale Arland pour lutter contre le feu

Normes antipollution

Quelles solutions pour répondre au Stage V ?

Tracteur

Le confort accru sur les Massey Ferguson 3700 AL