Contenu réservé aux abonnés

Etude de casLe débit de chantier au semis permet de profiter des meilleures fenêtres météo

Le débit de chantier au semis permet de profiter des meilleures fenêtres météo
(©Vincent Delecolle)

Daniel et Vincent Delecolle ont investi dans un semoir Amazone Cirrus 6003-2C. Au-delà de la précision offerte par ses éléments semeurs, ils apprécient son débit de chantier, leur permettant d’implanter leurs cultures dans les meilleures conditions météorologiques.

« Lorsque les conditions ne le permettent plus, il faut arrêter de semer ! » Telle est la philosophie de Daniel Delecolle et de son fils, Vincent, agriculteurs à Douchy-Montcorbon, dans le Loiret. À l’automne 2013, les deux exploitants connaissent des difficultés d’implantation de leurs cultures d’hiver en raison de fortes précipitations intervenues début octobre. « Les rendements ont chuté de 90 à 55 q/ha, se remémore Daniel Delecolle. Nous avions donc besoin d’un semoir offrant un débit de chantier élevé pour profiter de fenêtres météo restreintes. » En 2017, son fils et lui décident d’investir dans un équipement apte aux vitesses élevées. D’abord partants pour un modèle de 4 m de largeur de travail, ils s'orientent vers le Cirrus d’Amazone. L’élément semeur TwinTec+ n’est cependant disponible que sur la déclinaison de 6 m. « Nous avons alors changé notre fusil d’épaule », rapporte Vincent Delecolle. « Nous voulions absolument le TwinTec+, ajoute son père. Nous avons donc opté pour le Cirrus 6003-2C. »

La double rangée de disques crénelés, complétée par une barre de lames, de type crossboard, permet de travailler aussi bien sur labour que sur des terres plus préparées.

Un semoir peu tirant

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

ETA Poussard
Dossier énergies renouvelables
ETA Alexandre
Viticulture
Management
Dossier énergies renouvelables
Robotisation

Claas va commercialiser des robots AgXeed

Dossier : Valorisation des fourrages
Chantier d'épandage

Capteur NIR : un apport homogène des unités fertilisantes