Contenu réservé aux abonnés

ManagerConduite économique : Des alternatives pour réduire la consommation de carburant

Conduite économique : Des alternatives pour réduire la consommation de carburant

Avec deux entreprises, un parc de matériels important et un prix du GNR fluctuant, Alexandre Martin, installé dans la Sarthe, veille à réduire la facture annuelle de carburant. Entre solutions techniques, organisation des chantiers et implication des chauffeurs, le jeune entrepreneur met les moyens pour y parvenir.

À Noyen-sur-Sarthe, dans le département de la Sarthe, Alexandre Martin est depuis peu à la tête de l’ETA Martin. Il gère aussi une entreprise spécialisée dans le secteur du bois-énergie baptisée « Martin Bois et Énergies ». Le parc de matériels ne compte pas moins d’une trentaine de tracteurs de 50 à 350 ch, et six moissonneuses-batteuses, tous de marque New Holland ou Massey Ferguson, deux ensileuses New Holland, une automotrice Energreen ou encore trois automoteurs de broyage forestier Albach. La consommation annuelle de carburant (GNR) pour les deux structures s’élève à quelque 600 000 L. Avec un prix moyen d'environ 0,70 €/L, la facture avoisine les 450 000 €. À cela s’ajoutent 40 000 L de gazole blanc, facturés 1,28 €/L, pour l’utilisation des petits matériels (camionnettes…) et pour les déplacements routiers des broyeurs Albach. Alors que le chiffre d’affaires global atteint 3 millions d'euros (M€), le poste carburant représente près de 20 %. Selon les besoins saisonniers, l’entreprise peut s’approvisionner ponctuellement en carburant à hauteur de 15 000 à 20 000 L toutes les trois semaines, voire toutes les semaines.

Alexandre Martin (à droite), dirigeant de l'ETA Martin, et Nicolas, l'un des chauffeurs, cherchent des solutions avec l’équipe pour réduire la facture annuelle de carburant.

Transmettre les bonnes pratiques

980

Vous avez lu 21 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Profitez de Matériel Agricole en intégralité et gratuitement pendant 1 mois ! 

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Désherbage mécanique

"La lutte mécanique n'est pas le seul levier"

Publi-rédactionnel
Désherbage mécanique
Découverte

La banane dynamise l’activité de Brimont

Publi-rédactionnel

Témoignage : le pulvérisateur Fendt Rogator 344

Désherbage mécanique
Chantier d'épandage
Désherbage mécanique

Un geste réinventé