Contenu réservé aux abonnés

Dossier - Semis de plantes compagnes« Une bonne colonisation des plantes compagnes s’avère indispensable »

« Une bonne colonisation des plantes compagnes s’avère indispensable »

Christophe Neret, agriculteur dans la Marne, expérimente depuis trois ans le semis de plantes compagnes dans la culture du colza. Il commence à entrevoir les effets bénéfiques de cette technique dont la réussite est conditionnée par un développement suffisant du couvert des espèces associées.

Chaque espèce possède sa propre fonction. Dans ce mélange, les légumineuses permettent de capter l’azote du sol, le lin d'aider à la lutte contre les altises, et la phacélie d'éviter le tri densimétrique au sein de la trémie.

Le mélange de trèfle, lotier corniculé, fénugrec, lin et phacélie repousse après la récolte du colza, en attendant le futur semis du blé qui sera réalisé dans ce couvert.

Bien choisir les plantes compagnes

892

Vous avez lu 22 % de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou

Profitez de Matériel Agricole en intégralité et gratuitement pendant 1 mois ! 

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Protocole de communication
Fiscalité

Quelle voiture pour mon exploitation ?

Réglementation routière
Dans ma ferme - Vos solutions
Gestion
Epandage
Gestion forestière
Semis de plantes compagnes

Avis d'expert : Colza associé aux plantes compagnes

Vente directe