Agriculture de précision Un département Connect chez Agreom

De gauche à droite : Guillaume Pageaud, responsable du département Agréom Connect, Yann Le Goff, directeur général d’Agréom, et François Froger, directeur commercial d’Agréom.
De gauche à droite : Guillaume Pageaud, responsable du département Agréom Connect, Yann Le Goff, directeur général d’Agréom, et François Froger, directeur commercial d’Agréom. (©C.G. )

Pour répondre aux besoins des exploitants agricoles et suivre l’évolution du marché, Agréom a donné naissance à Agréom Connect. Dotée d’une équipe dédiée, cette entité permet de valoriser les matériels connectés et les outils de précision.

Depuis dix ans, chez Agréom, les interventions techniques et commerciales liées à l’agriculture de précision se multipliaient. En 2021, pour les organiser, ce concessionnaire John Deere des Pays de Loire a décidé de structurer un quatrième département, baptisé « Agréom Connect ». Ce dernier vient en complément du service commercial, de l’après-vente et des magasins des zones Sud et Nord. L’équipe, placée sous la responsabilité de Guillaume Pageaud, comprend cinq experts présents sur le terrain, un apprenti et une personne assurant la gestion administrative. Tous sont clairement identifiés avec des vêtements estampillés, affichant leurs compétences auprès des clients. Aujourd’hui, la partie composants (écrans, consoles et logiciels) de l’entreprise génère 800 000 € de chiffre d’affaires, et les contrats de services 150 000 €. « Nous nous inscrivons dans la stratégie impulsée par notre concédant visant à apporter une plus-value à nos clients. La part d’agriculture de précision sur les matériels motorisés progresse, et nous y contribuons largement, explique Guillaume Pageaud. Ce marché est désormais mature : 90 % des tracteurs vendus sont autoguidés. Il nous semblait donc important d’avoir un pilote dans l’avion. L’expertise en nouvelles technologies est un métier à part entière. » François Froger, directeur commercial d’Agréom, ajoute : « La taille atteinte par l’établissement à l’issue de la fusion de trois concessions, soit un chiffre d’affaires de 80 millions d’euros et 180 collaborateurs, lui a permis de créer cette structure. En outre, en tant que filiale de Terrena, nous avons pour leitmotiv d’apporter un service améliorant la performance économique des exploitations. Notre entité Agréom Connect fait partie des leviers pour y parvenir. »

D’importantes attentes

Entre son siège social situé aux Touches (Loire-Atlantique) et ses neuf agences, la concession bénéficie d’une zone de chalandise couvrant les départements de Loire-Atlantique et de Maine-et-Loire, ainsi que le nord des Deux-Sèvres. Celle-ci se caractérise par une clientèle diversifiée de plus en plus intéressée par les technologies d’agriculture de précision. Moduler les doses lors de l’épandage d’engrais ou de la pulvérisation, analyser la teneur en éléments nutritifs du lisier épandu et le fourrage au cours de l’ensilage, ou encore mesurer le rendement lors du battage de céréales font partie de leurs attentes.

« Depuis 15 ans, ces techniques permettent aux maraîchers de combler le manque de main-d’œuvre. Les clients exploitant des cultures spécialisées sont les premiers à se pencher sur ces outils. Ils utilisent notamment des robots de désherbage et des systèmes de guidage de haute précision centimétrique. Les zones d’élevage sont les moins équipées, mais les grandes structures commencent à passer le cap en automatisant l’alimentation des animaux. Nous constatons toutefois des disparités dans la maîtrise de l’utilisation des outils. Ces derniers sont souvent sous-valorisés et employés à seulement 30-40 % de leur potentiel », remarque Guillaume Pageaud.

Les experts, en lien étroit avec les vendeurs, appuient les clients dans la prise en main de ces outils afin d’en optimiser les réglages. Ils assurent également la mise en route de l’ensemble des machines connectées (tracteurs, semoirs, pulvérisateurs, matériels de récolte, bineuses) et des outils de précision (GPS, capteurs…).

Au-delà de la technique, leurs compétences s’étendent à l’analyse, au transfert et à la gestion des données recueillies. La plateforme MyJohnDeere centralise les informations liées aux machines ainsi que les données agronomiques. Elle favorise les interactions entre les interlocuteurs de la concession ou le conseil agricole. « Ces outils prennent une part de plus en plus importante dans les investissements réalisés par nos clients. Ils deviennent indispensables pour parfaire les réglages. Leurs gains en productivité leur permettent de répondre à la charge de travail de saisons plus courtes et plus intenses, et de compenser la raréfaction de la main-d’œuvre. Notre rôle est de leur apporter des solutions clés en main, de l’achat à l’utilisation, en passant par les outils d’aide à la décision. Cela fait partie de l’évolution du métier de concessionnaire. Dans un contexte de changement de taille des structures, nos clients ont besoin de maîtriser les charges et les coûts de détention », souligne François Froger.

La maintenance en mode prédictif

Agréom souhaite ainsi évoluer de la maintenance préventive vers la maintenance prédictive pour devenir plus proactive. Sur ce point, la crise sanitaire s’est avérée un accélérateur des prises en main à distance. Dans le cadre de leurs missions, les experts Agréom Connect vendent également des prestations de services. Il s’agit de contrats d’entretien de six ans incluant la maintenance préventive. Les codes pannes permettent de changer les pièces avant que les ruptures ne se produisent. Le contrat Agréom Connect vient en complément pour assister les clients, moyennant un forfait annuel. « Les experts peuvent également proposer des solutions de guidage GPS et des rééquipements. Cette nouvelle entité de la concession est une porte d’entrée vers les clients prospects qui accueillent favorablement des échanges techniques sur cette thématique », ajoute le directeur commercial. Pour aller jusqu’au bout de la démarche, l’équipe d’Agréom Connect assure un suivi de la satisfaction des clients, répondant ainsi au souhait du concédant d’atteindre un niveau toujours plus élevé.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Cultures spéciales

Sofimat introduit Depoortere en Bretagne

Réseau McCormick

Un Tracto Center chez Desret

Organisation professionnelle

Un statut européen pour le Climmar

Composants

Des roulements bien en ligne

Réseau Claas

Une place pour les occasions de qualité chez Savas

Réseau McCormick

Somat retrouve une offre de tracteurs

Réseau John Deere
Espace Émeraude

« Nous ne vendons que ce que nous savons réparer »

Réseaux

Somat veut rebondir