Essai tracteurClaas Axion 850 Cmatic : le point technique en 4 points

Sur la bascule, l’Axion 850 CMatic pèse plus de 10 t, évitant ainsi la présence de masses additionnelles pour tracter aisément le déchaumeur Horsch Joker de 6 m.
Sur la bascule, l’Axion 850 CMatic pèse plus de 10 t, évitant ainsi la présence de masses additionnelles pour tracter aisément le déchaumeur Horsch Joker de 6 m. (©H.E.)

Découvrez en détails les points techniques du tracteur Claas Axion 850 équipé de la transmission Cmatic.

Les cinq modèles de la série Claas Axion 800 :

UN MOTEUR FPT SANS VANNE EGR

La gamme Axion 800 de Claas compte cinq modèles dont les puissances maximales s’échelonnent de 205 à 280 ch. Seul l’Axion 870 bénéficie d’un boost actif de 15 ch dès 7 km/h, pour atteindre 295 ch. Ces tracteurs s’équipent d’un moteur FPT de 6,7 L doté d’un turbocompresseur à géométrie variable. Ce bloc à six cylindres répond à la norme en vigueur Stage V grâce à un catalyseur d’oxydation diesel (DOC) placé sous le capot moteur et à l’association de deux solutions intégrées dans l’embase du pot d’échappement. Ces dernières combinent la réduction catalytique sélective SCR et un filtre à particules. L’ensemble est nommé « SCRF ». Le carter d’huile du moteur, renforcé, supporte les contraintes mécaniques engendrées par le pont et le relevage avant. Malgré la présence de deux panneaux latéraux, l’ouverture du capot monobloc donne un accès rapide au bloc de refroidissement et au filtre à air. Les radiateurs disposent d’une ouverture en portefeuille, assistée par des vérins à gaz, facilitant leur accessibilité et leur nettoyage à l’air comprimé. Claas fournit un pistolet pneumatique pouvant être connecté à une prise normalisée dans le marchepied. Les interventions à 600 heures d'intervalle, comme le remplacement des filtres à GNR, sur le côté gauche, et à l’huile, à droite, requièrent le démontage rapide des carénages inférieurs latéraux. La jauge à huile se tient sur le flanc gauche du moteur et permet le remplissage du lubrifiant après la vidange. Un préfiltre à GNR prend place dans un renfoncement du réservoir à carburant. Ce dernier contient 455 L de gazole, tandis que celui d’AdBlue totalise 42 L.

Les technologies antipollution permettant de répondre à la norme Stage V, à l’image du DOC, du SCR et du FAP, s’intègrent au design du tracteur sans perturber la visibilité en cabine.
Le bloc de refroidissement compact dispose de vérins à gaz qui offrent une ouverture en portefeuille favorisant son entretien quotidien.
L’Axion reçoit un carter d’huile moteur renforcé en alliage capable d’encaisser les contraintes mécaniques du pont avant et du relevage.

On a aimé

- L'absence de vanne EGR pour répondre à la norme Stage V.

- Les filtres du système de dépollution ne requérant aucun entretien durant la vie du tracteur.

On a moins aimé

- Le démontage de deux carénages supplémentaires pour accéder à certains composants du moteur.

- Le filtre à air positionné devant le bloc de refroidissement.

 

 

UN JOYSTICK COMMUN COMME POINT DE REPÈRE

1- La structure de la cabine dispose de quatre montants.

2- La colonne de direction se règle en inclinaison et en profondeur.

3- Le terminal tactile Cebis de 12” regroupe les réglages du tracteur.

4- Le boîtier S10 se consacre au paramétrage du guidage.

5- Les commandes auxiliaires du relevage et de la prise de force s’intègrent dans le montant arrière.

6- L’accoudoir multifonction supporte le joystick CMotion, le levier en croix et le terminal Cebis.

 

Les quatre marchepieds et des poignées sécurisent l’accès à la cabine de l’Axion 850, suspendue mécaniquement sur quatre points.
En cabine, les commandes prennent majoritairement place à droite du chauffeur. Elles sont réparties sur l’accoudoir, la console et le montant arrière, ainsi que dans le plafonnier.
L’accoudoir doté d’un renfoncement dans lequel s’intègre le joystick CMotion laisse au chauffeur un accès aisé au terminal tactile à l’aide de la main droite.

UNE VARIATION CONTINUE TERRAMATIC FOURNIE PAR ZF

Au catalogue, les Axion 800 disposent de deux transmissions : l’Hexashift, une boîte robotisée à 24 rapports avant et arrière, ou la variation continue CMatic. Notre Axion 850 s’équipe de cette dernière, fournie par le spécialiste allemand ZF, sous le nom de « TerraMatic ». Techniquement, celle-ci repose sur une technologie à quatre gammes mécaniques à passage automatisé par l’intermédiaire d’embrayages multidisques, lesquelles sont associées à un module hydrostatique. En cabine, trois modes de conduite s’offrent au chauffeur : manuel, automatique au levier ou à la pédale. Au démarrage du tracteur, la transmission fonctionne par défaut en mode « Auto » à la pédale. Pour une conduite au joystick CMotion, un appui sur le bouton « Mode » sur l’accoudoir est nécessaire. Le terminal Cebis donne accès aux réglages des trois plages de vitesses virtuelles, dotées chacune d’une butée haute et d’un régulateur de vitesse Cruise Control. Un menu dédié aux réglages de la transmission permet de paramétrer par exemple la tolérance de chute de régime ou la réactivité de la CMatic. Le chauffeur dispose de trois affichages au Cebis : « Route » « Champ » et « Isobus ». L’inversion du sens de marche se gère à l’aide du CMotion ou au volant. La prise de force bénéficie en série de deux régimes, 540 et 1 000 tr/min, les autres étant optionnels.

Pour les déplacements sur la voie publique, le terminal Cebis offre un affichage « Route » renseignant le chauffeur sur la plage de conduite utilisée, sur le régulateur Cruise Control ou encore sur la vitesse réelle d’avancement.

 

En mode « Champ », le chauffeur dispose de toutes les informations du tracteur et accède aux différents réglages via les icônes sur le côté droit du terminal.
Le bouton « Transmission » permet d'accéder à des sous-menus et ainsi de régler précisément, par exemple, la tolérance de chute de régime selon la nature des travaux.

On a aimé

- Un Cruise Control par plage dans les deux sens de marche.

- Un menu complet dédié à la transmission dans le terminal Cebis.

On a moins aimé

- Le bloc de transmission partageant l’huile nécessaire aux fonctions hydrauliques.

- Les deux seuls régimes de prise de force en standard.

 

DISTRIBUTEURS ÉLECTRIQUES EN VERSION CEBIS

L’Axion 800 dispose au catalogue d’un circuit hydraulique à signal de charge selon trois débits de pompe à plateau : 110, 150 ou 205 L/min. Le premier équipe de base le tracteur. Notre Axion 850 reçoit le circuit le plus imposant, lequel alimente cinq distributeurs à double effet ainsi que les optionnelles prises power beyond. En cabine, les commandes électriques se répartissent sur un levier en croix, trois fingertips et des boutons « F » paramétrables depuis le terminal. L’affectation, d'usine, des distributeurs s’affiche dans le menu hydraulique du Cebis. Le relevage arrière, de catégorie III, se dote d’une gestion électronique et affiche une capacité de 10 t. Il dispose de deux chandelles réglables et de deux stabilisateurs automatiques. Les montées et descentes se contrôlent depuis le joystick muni d’une commande pas à pas. Pour la connexion des outils, notre tracteur est pourvu d'une échelle supportant un crochet en chape et, en bas, un attelage soudé de type piton pouvant accueillir, en partie basse, une barre oscillante.

Le relevage arrière, de catégorie III, est équipé de deux vérins externes. Il offre une capacité de levage aux rotules de 10 t.

 

Les cinq connexions hydrauliques, réparties des deux côtés du troisième point, bénéficient chacune d’un levier de décompression.
L'appui sur le bouton « Hydraulique » donne accès aux différents réglages, à l'image des débits et temporisations de chaque distributeur identifié par un code couleur.

On a aimé

- Les leviers de décompression en standard.

- Des codes couleur facilitant l’utilisation des distributeurs.

On a moins aimé

- La configuration des affectations non personnalisable.

- Une répartition des prises hydrauliques des deux côtés du troisième point.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Essai épandeur
Prise en main
Essai tracteur
Essai chargeuse compacte
Essai épandage

Essai épandeur à fumier Fliegl KDS 270 Muck Control : un travail de précision

Essai tracteur
Essai tracteur
Essai tracteur
Essai tracteur