Pulvérisation localiséeLe point par point d'Exxact Robotics

Le point par point d'Exxact Robotics
(©Exxact Robotics)

Le système 3S Spot Spray Sensor pourrait bien être la première innovation développée par Exxact Robotics à être diffusée largement sur les pulvérisateurs du groupe Exel dans chacune de ses marques Berthoud, Agrifac, Tecnoma, Hardi ou Evrard.

La technologie de pulvérisation ultralocalisée 3S Spot Spray Sensor a réclamé deux années de recherche et développement aux équipes d’Exxact Robotics. Elle repose sur la détection de bioagresseurs tels que des mauvaises herbes, des maladies ou des insectes nuisibles par captation d’images des cultures et sur leur analyse très rapide au moyen d’algorithmes construits par des procédés d’intelligence artificielle. En plus de mettre au point l’électronique du système, les ingénieurs ont dû résoudre des problèmes d’intégration sur les pulvérisateurs. En effet, afin de rendre possible son usage à des vitesses pouvant aller jusqu’à 25 km/h, il leur a fallu travailler sur la stabilité des rampes mais aussi sur la régulation. La pulvérisation a besoin d’être appliquée immédiatement à un débit soutenu. Un travail sur l’ergonomie des commandes a également été nécessaire pour simplifier leur utilisation. Le système sera proposé en deux versions pour un surcoût évalué entre 30 000 et 50 000 €. La première, de faible densité, disposera de caméras placées tous les 3 m sur la rampe, s’adaptant aux coupures de tronçons. La seconde, à haute densité, devrait mieux gérer les ombres dans les cultures en ligne. Avec ses caméras placées tous les mètres, elle sera capable de déclencher des pulvérisations buse par buse. En plus de son caractère vertueux pour l’environnement, le système se raisonnera par sa capacité à économiser des intrants. Selon les experts en marketing du groupe Exel, les gains pourraient se monter à 80 voire 90 % en herbicides non sélectifs, à 30 % en sélectifs appliqués en postlevée précoce et de 70 à 80 % pour les mêmes produits en rattrapage. Le système va être progressivement déployé vers la fin de 2022 sur les pulvérisateurs des différentes marques du groupe. Les automoteurs Agrifac seront les premiers servis. Ils seront suivis par les machines Berthoud, Tecnoma et Hardi-Evrard. Dans un premier temps, cette technologie sera optimisée pour la régulation des herbicides. En 2024, elle pourra être adaptée à la modulation des fertilisations azotées puis, en 2025, à celle des fongicides et enfin, en 2026, à celle des insecticides.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Quiz

Êtes-vous un expert du machinisme agricole ?

Récolte des fourrages
Presses à balles rondes
Publi-rédactionnel

Precision Planting - Chaque graine compte

Innovations

Brevets en série pour Exel Industries

Récolte des fourrages

Bergmann fait évoluer son autochargeuse série Royal

Réglementation pulvérisateur
Travail du sol

Väderstad : le déchaumeur Carrier XT à disques pivotants

Pneumatique

BKT chausse les remorques pour la route