Publi-rédactionnel vidéoQualité d'épandage d'engrais : rencontre avec les spécialistes Yara et Bogballe

Qualité d'épandage d'engrais : rencontre avec les spécialistes Yara et Bogballe
(©La Factory)

Dans cette vidéo, Cédric Boudes de chez Yara et Jean-Charles Lescieux de chez Lemken, l’importateur de Bogballe, rappellent comment assurer un épandage d’engrais régulier et homogène sur toute la largeur. Une stratégie synonyme d’économies et d’optimisation du rendement.

Ces derniers mois, les agriculteurs ont vu le coût de leurs intrants fortement augmenter, notamment sur le poste engrais. Dans ce contexte, chaque kilogramme compte et il est fondamental pour l’exploitant d’éviter tout gaspillage. Cédric Boudes, agronome grandes cultures chez le fabricant d’engrais Yara et Jean-Charles Lescieux, chef produit chez Lemken Bogballe partagent leurs expériences dans cette vidéo. Les deux experts rappellent les principales règles à respecter pour assurer un épandage de qualité et optimiser son investissement.

Connaître son produit

Si besoin, il peut également réaliser une analyse pour connaître la granulométrie exacte de son produit et avoir des conseils de réglages adaptés. Ces quelques minutes passées à définir les meilleurs réglages sont valorisées ensuite par la bonne réponse agronomique obtenue au niveau de la culture. » La caractérisation des engrais est le point départ pour réaliser un bon épandage.

Stockage à l’abri de l’humidité

Si l’exploitant n’utilise pas son engrais tout de suite, ou s’il lui reste des unités en fin de campagne, il doit assurer un stockage à l’abri de l’humidité pour éviter une dégradation de la qualité.

Du côté de l’épandeur, installer une grille en partie haute est intéressant pour empêcher les blocs d’aller obstruer sur la grille inférieure ou au niveau de la trappe de sortie et perturber le débit.

 

Du matériel performant

Épandre un engrais de qualité nécessite d’utiliser un matériel performant et facile à régler. « Je recommande un épandeur équipé d’un agitateur peu agressif qui ne brise pas les granulés, explique Jean-Charles Lescieux. Chez Bogballe, les aubes sont placées à l’extérieur du disque et l’engrais tombe au centre. Cela évite les chocs et la projection se fait en douceur. Nos épandeurs fonctionnent par le double recouvrement d’un disque sur l’autre, ce qui améliore la régularité de répartition. »

Contrôler la qualité de la projection à l’aide de bacs répartition est d’ailleurs vivement recommandé lors des premiers passages. Avec cette opération simple et peu onéreuse, l’agriculteur vérifie la qualité de son travail et évite les mauvaises surprises à la récolte. L’objectif est d’atteindre un coefficient de variation au champ inférieur à 15 % sur l’ensemble de la largeur.

Aller plus loin avec les technologies de pointes

Une fois que l’agriculteur maîtrise les trois points précédents, les technologies de pointe lui permettent d’aller encore plus loin dans la performance, soulignent les deux experts : coupures de sections, modulation de doses, capteurs embarqués, cartes satellitaires… Yara et Bogballe offrent toutes deux des solutions parfaitement complémentaires. Autant de leviers efficaces qui contribuent à apporter la juste dose au bon endroit.

 

Plus d’informations sur :

 

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Numérique

Lemken parie sur l’intelligence artificielle

Direction d’entreprise

Un Français prend la tête du commerce chez Lemken

Déchaumage
Comparatif déchaumeurs à disques