Contenu réservé aux abonnés

Elevage Biologique« J’élabore à la ferme mes fromages au lait biologique »

L’exploitation se situe à proximité des pâturages de l'éleveur, lequel dispose d’un minimum de matériels.
L’exploitation se situe à proximité des pâturages de l'éleveur, lequel dispose d’un minimum de matériels.

Il y a deux ans, Nicolas Grymonprez, originaire de Seine-et-Marne, a décidé, avec sa femme, de reprendre une ferme d’élevage bio située au nord de Provins. Il apprécie de produire son lait et de confectionner lui-même ses fromages pour les vendre en direct, afin d’aller au bout de sa démarche. La Ferme Sainte-Colombe exploite 100 ha, dont 60 ha en pâture et le reste en culture.

La Ferme Sainte-Colombe, située à Saint-Mars-Vieux-Maisons (Seine-et-Marne), bénéficie du label « agriculture biologique » depuis 2002. À la tête d’un troupeau de 35 vaches laitières de race montbéliarde, Nicolas Grymonprez transforme 95 % de sa production à la ferme grâce à un laboratoire, et les 5 % restants sont vendus à la laiterie. « N’ayant pas accès à une laiterie biologique dans mon secteur, je n’ai pas intérêt à vendre mon lait, valorisé au même prix que les élevages conventionnels. Sur mes prairies, je n’ai pas le droit d’apporter d’engrais de synthèse. Pour compenser, j’épands de la fiente, qui doit respecter certains critères pour intégrer mes pâtures. J’apporte également à mes prés le fumier produit par mes vaches durant l’hiver », explique l’éleveur.

Nicolas Grymonprez, à la tête d’un troupeau de 35 montbéliardes, produit et transforme 95 % de son lait à la ferme.

Le 100 % herbe limite la mécanisation

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Dossier énergies renouvelables
Quiz

Êtes-vous un expert du machinisme agricole ?

ETA Alexandre
Récolte des fourrages
Presses à balles rondes
Management
Publi-rédactionnel

Precision Planting - Chaque graine compte

Dossier énergies renouvelables