Contenu réservé aux abonnés

Essai tracteurEssai John Deere 5100R, L’américain des cours de ferme (partie 1)

Essai John Deere 5100R, L’américain des cours de ferme (partie 1)

Le 5100R de John Deere pourrait s’imposer comme une référence dans le domaine des tracteurs d’élevage. Son look travaillé tranche avec les précédentes générations et les séries de milieu de gamme. Il bénéficie d’un équipement digne de ses grands frères destinés aux plaines de cultures. Nous l’avons confié à notre essayeur qui livre ses impressions sur ce modèle venu de l’autre bout du monde.

La série 5R de John Deere tire les traits de son design d’un certain tracteur de forte puissance de la maison, ne trouvez-vous pas ?  L’une des raisons de cette similitude réside sans doute dans sa provenance. Le constructeur a chargé son usine d’Augusta, aux Etats-Unis, de concevoir et fabriquer cette nouvelle tête de proue de la gamme élevage. D’où une certaine ressemblance avec les grands 7R. A bord, l’american touch se ressent dès l’installation au poste de conduite. La colonne de direction descend devant le conducteur à l’aide d’une pédale, comme dans une cabine d’automoteur. Et là, un autre changement majeur, le tableau de bord a disparu du champ de vision. Il a migré vers le montant à droite du pare-brise monobloc. Le gain de place obtenu donne l’impression de conduire un modèle de plusieurs centaines de chevaux.

1191

Vous avez lu 12% de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou testez gratuitement l'offre numérique complète du site Matériel Agricole pendant 2 mois*

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Six-cylindres de plus de 8 L

Le trio de tête se détache

Fertilisation

Une trémie frontale pour Mascar

Réseaux commerciaux

Steyr à la reconquête de l’Europe

Travail du sol

Les déchaumeurs Maschio-Gaspardo Ufo plus pénétrants

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Parution

1,023 kg d’essais tracteur

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury