Essai tracteurFocus sur la simplicité du Massey Ferguson 5711 Dyna-4

Au champ, nous avons essayé le Massey Ferguson 5711 Dyna-4 avec une herse de prairie Ponge d’une largeur de 6 m.
Au champ, nous avons essayé le Massey Ferguson 5711 Dyna-4 avec une herse de prairie Ponge d’une largeur de 6 m.

Durant quelques jours, la rédaction de Matériel Agricole a mis à l’épreuve le tracteur Massey Ferguson 5711 Dyna-4 sur l’une de nos fermes partenaires.

Durant quelques jours, la rédaction de Matériel Agricole a mis à l’épreuve le tracteur Massey Ferguson 5711 Dyna-4 sur l’une de nos fermes partenaires, dans le Doubs. Ce 110-chevaux se destine aux exploitations de polyculture-élevage. Son utilisation se veut facile, avec un minimum d’électronique. Le 5711 Dyna-4 intègre une transmission semi-powershift 16 AV/16 AR à quatre gammes robotisées et autant de rapports sous charge lui apportant un agréable confort de conduite.

Sur la route avec la benne Deguillaume, d’un poids total de 12 160 kg, le Massey Ferguson tire son épingle du jeu avec le meilleur temps moyen de sa catégorie sur le parcours routier.

Dévoilé fin 2017, le tracteur 5711 Dyna-4 fait partie du projet de plateforme « Global Series » au sein du groupe Agco. Il possède en effet une base commune avec les véhicules issus de cette famille, autorisant ainsi sa commercialisation sur tous les marchés du globe. Cocorico ! Ce Massey Ferguson est tout droit sorti de l’usine de production française, située à Beauvais (Oise). Notre 5711 bénéficie de la transmission Dyna-4, également produite en interne. Celle-ci possède quatre gammes robotisées et autant de rapports sous charge. Cette boîte procure davantage de confort que la transmission à 12 vitesses avant et arrière également proposée sur ce modèle. Nous avons testé ce tracteur équipé d’un chargeur dans une exploitation de polyculture-élevage du Doubs. Le Massey Ferguson a passé notre batterie de tests, à savoir un parcours routier, de la manipulation de balles et des travaux au champ pour vérifier ses capacités de traction. Sur ce 5711, le constructeur propose quelques options comme la suspension de cabine ou encore la pédale de freins faisant office d’embrayage, facilitant ainsi les manœuvres d’approche. Ce modèle est le gros tracteur de la gamme 5700. Il est motorisé par un quatre-cylindres en ligne Agco Power développant 110 ch. Notre essayeur, Serge Guinet, agriculteur dans le Doubs, a pris en main le tracteur et nous délivre ses premières impressions. « À l’extérieur, le MF 5711 paraît plutôt bien équipé avec ses rétroviseurs à grand angle, son toit panoramique et son relevage avant. Il est compact, ce qui est un point positif pour manœuvrer aisément dans les cours de ferme ou dans les stabulations. » Avant de partir sur la route, le tracteur passe au banc de performance moteur pour tester sa puissance, son couple, sa consommation ainsi que son niveau de bruit en cabine. « Le niveau sonore dans l’habitacle reste correct à condition de ne pas dépasser les 1 900 tr/min », remarque Serge Guinet.

Serge Guinet apprécie la simplicité d’utilisation du Massey Ferguson 5711 Dyna-4, tant au niveau de la transmission robotisée que pour la manipulation du chargeur, facilitée par un toit vitré.

Une transmission simple mais efficace

L’agriculteur monte à bord du tracteur pour atteler la benne de l’exploitation chargée de 12 160 kg de fumier. « La montée en cabine est facilitée par l’espace généreux entre le montant avant gauche et le passage de roue arrière, qui se révèle même large pour un tracteur de ce gabarit. La visibilité sur le crochet d’attelage est aisée pour accrocher la benne Deguillaume. Une fois l’ensemble prêt, je règle mes rétroviseurs pour voir les roues de la remorque », explique l’essayeur. Le convoi s’élance sur le parcours parsemé de petites routes, de côtes, de descentes et de passages en ville avec des dos d’âne. « Je prends facilement en main la transmission robotisée avec le levier en “T”, situé en bout d’accoudoir. Le passage des rapports et des gammes reste très agréable. Cependant, ce levier se trouve trop bas par rapport à l’accoudoir », regrette-t-il. Le Massey Ferguson 5711 Dyna-4 reçoit différentes tailles de pneumatiques allant, à l’arrière, de 34 à 38 pouces. Cette dernière monte permet au tracteur d’atteindre une vitesse de 40 km/h au régime de 1 750 tr/min. Le convoi arrive à la première descente. « Le frein moteur est efficace mais ne suffit pas, à lui seul, à ralentir mon ensemble. Dans le Doubs, il y a de la pente. J’actionne alors le freinage du tracteur qui se révèle progressif et ralentit bien l’attelage », commente Serge Guinet. Le chauffeur bénéficie de deux possibilités pour changer le rapport engagé. Il peut gérer l’avancement depuis le levier en « T » ou par l’inverseur Power Control, situé à gauche sous le volant. Cette seconde option n’autorise cependant pas le changement de gamme, contrairement à la première. Notre tracteur disposait de la fonction AutoDrive, disponible en option, passant automatiquement les rapports selon deux modes. Le premier, appelé « Power », change les vitesses à 2 100 tr/min, et le second, nommé « Eco », à 1 500 tr/min.

Le tracteur a consommé au total 4,65 L de GNR lors du parcours routier de 8,44 km, faisant de lui un tracteur sobre.

Maniable dans les petits espaces

Notre Massey Ferguson 5711 Dyna-4 reçoit un chargeur frontal FL.3919X. Nous l’avons mis à l’épreuve à la manipulation de balles dans une grange. Le toit profite d’une partie vitrée facilitant les manœuvres en hauteur. Il est protégé contre les chutes d’objets par une grille. « Pour le confort d’utilisation, j’enclenche la fonction permettant à la pédale de frein d’agir comme l’embrayage. Le levier du chargeur, quant à lui, tombe sous la main. Le bouton pour la troisième fonction est facilement accessible avec l’index », décrit l’essayeur. Le tracteur reçoit en option une seconde pompe hydraulique. Une fois couplés, les deux éléments assurent un débit de 100 L/min, contre 58 L/min pour la pompe montée de série. « Le changement de rapport sous charge, depuis l’inverseur, est pratique pour les manœuvres lorsque je manipule le chargeur. Je gère la vitesse et le volant avec ma main gauche, et le joystick avec la main droite », apprécie l’agriculteur. Nous décrochons le chargeur puis effectuons la dernière épreuve au champ. Serge Guinet attelle le Massey Ferguson 5711 Dyna-4 à une herse de prairie Ponge d’une largeur de 6 m. « Au champ, mieux vaut privilégier l’utilisation manuelle de la transmission pour éviter les changements de rapport intempestifs », explique l’agriculteur. Le tracteur travaille aisément à une vitesse comprise entre 8 et 12 km/h. « Le pont avant étant dépourvu de suspension, je pense qu’il faut prendre l’option de suspension de cabine pour accroître le confort au champ et sur route », conclut Serge Guinet.

Le toit panoramique du Massey Ferguson offre une visibilité parfaite en hauteur. Il est protégé contre les chutes d’objets.

A lire aussi : 

Massey Ferguson 5711 Dyna 4: le point technique

Massey Ferguson 5711 Dyna 4: les mesures

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Récolte des fourrages

Le Kuhn GA 8830 ratisse large

Manutentution

Claas : un bras télescopique sur la chargeuse articulée Torion 738 T Sinus

Travail du sol

Un déchaumeur à quatre rangées de disques indépendants

Semis

Le Montana de Mascar sème de 4 à 6 m

Tracteur

L'Axion 900 de Claas plus fort et plus intelligent

Tracteur

Vidéo : Essai du John Deere 8R370

Essai mélangeuse

Siloking Selfline 4.0 : Elle se pilote (presque) toute seule

Tracteur

Le Fendt 1100 Vario MT reçoit un moteur MAN

Six-cylindres de plus de 8 L

Le trio de tête se détache