Tracteurs spécialisésLovol Arbos cède Goldoni à Keestrack

Lovol Arbos cède Goldoni à Keestrack
(©Keestrack)

Nouvel épisode dans la saga mouvementée de Goldoni. Le groupe belge Keestrack vient d’annoncer la reprise de ce constructeur transalpin de tracteurs spécialisés.

Goldoni trouve ainsi un nouvel avenir dans le giron d’un industriel jusqu’à présent plus familier de l’industrie du matériel minier et de construction que de celle du machinisme agricole. Un jugement du tribunal de Modène l’avait déjà fait passer en décembre 2015 des mains de la famille Goldoni à celles du groupe industriel chinois Foton Lovol Industries par l’entremise de sa filiale italienne Lovol Arbos. À nouveau placé en procédure de sauvegarde en février 2020, puis en faillite dans le courant de l’automne, Goldoni s’est donc trouvé un nouveau plan de continuation approuvé par les juges de Modène et les représentants de son personnel. Keestrack est une entreprise fondée en 1988 par le Belge Kees Hoogendoorn et sa femme Annet Schoenemaker. Elle s’est fait un nom dans le secteur des travaux publics et des carrières grâce à ses installations de broyage et de tri de granulats. Récemment, de nouvelles gammes de matériels hybrides diesel électriques pouvant être alimentés sur le secteur avait attiré l’attention dans son secteur d’activité. Avec ses usines implantées en Tchéquie, en Italie, en Inde et en Chine regroupant 800 salariés, il distribue ses matériels dans 70 pays dans le monde. Peter Hoogendoorn, le vice-président des opérations de Keestrack, estime pouvoir trouver de nombreuses synergies entre les activités des deux entreprises notamment dans l’organisation de la production, l’approvisionnement ou les réseaux de distribution. Il affirme son intention de redémarrer la production de ses gammes de tracteurs spécialisés, transporteurs et motoculteurs aussi vite que possible et d’introduire dans la foulée une nouvelle gamme de tracteurs série K pour grandes cultures. Goldoni compte 110 salariés dans son usine de Migliarina di Carpi. Il a réalisé, en 2018, un chiffre d’affaires de 50 M€.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Robotisation

Des robots viticoles chez SDF

Agriculture de précision

Claas guidé par Trimble

Réseau Massey Ferguson

Réorganisation de Massey Ferguson en Picardie

Visite d'usine

M-Extend : l’usine d’Acigné se robotise

Réseaux New Holland et Case IH

Les connaissances se partagent à l’académie du groupe Douillet

Réseau Bricopro

Les particuliers sont les bienvenus chez Comai

Digitalisation

SmartEquip met ses données au service de la maintenance

Composants hydrauliques

Bosch Rexroth acquiert HydraForce

Réseau Lely

Un parc de 1 200 robots dans le viseur du groupe Blanchard