Publi-rédactionnelHORSCH Taro : la nouvelle rampe de semis pour l’agriculture hybride et le semis

HORSCH Taro : la nouvelle rampe de semis pour l’agriculture hybride et le semis

PUBLI REPORTAGE : HORSCH dévoile la nouvelle rampe de semis Taro SL. Ce semoir offre une solution de semis décomposé simple, modulaire et d’une grande maniabilité. C’est une solution intéressante pour les agriculteurs s’orientant vers le désherbage mécanique.

Le Taro SL est composé d’un packer RollFlex et d’éléments semeurs TurboDisc alignés sur une seule rangée. « Son fonctionnement est simple : le packer RollFlex positionné devant les éléments TurboDisc nivèle et crée de la terre fine. » détaille Rémi Bohy, responsable produits semis chez HORSCH France. Chaque anneau est placé devant un élément semeur afin de garantir une dépose de la graine dans un sol rappuyé. Chaque ligne de semis bénéficie du même horizon de référence et les conditions de semis sont ainsi uniformes sur l’ensemble de la largeur de travail.

Concernant l’élément semeur du Taro SL proprement dit, HORSCH conserve tout ce qui fait la renommée de l’outil Pronto DC. Il est composé d’un double disque ouvreur symétrique avec roulement interne sans entretien qui garantit une ouverture précise du sillon, un vieillissement optimal du matériel et aucune dérive latérale. Le suivi de sol est assuré par la suspension sur plots élastomères sans entretien avec une pression jusqu’à 120 kg. La levée reste homogène, y compris à vitesse élevée grâce à une mise en terre idéale des graines et un plombage immédiat. 

Avantagé par son faible poids à vide d'environ 3000 kg (selon l'équipement) pour une largeur de travail de 6 m, le Taro SL propose également un espacement des rangs très variable : 12,5 cm, 15 cm, 25 cm et 30 cm. En effet, grâce une double tête de répartition et à l’option coupure électrique demi-semoir, l’utilisateur peut modifier l’interrang de sa machine de façon simple et rapide depuis la cabine et passer de 12,5 cm à 25 cm ou de 15 cm à 30 cm.

La rampe de semis peut s’intégrer dans des stratégies relativement différentes. En agriculture hybride par exemple, la conception de la rampe permet une utilisation en fortes pentes ou en sols plats. La distance entre les lignes de semis reste toujours identique, notamment grâce à la rigidité latérale des éléments TurboDisc. Il ne peut y avoir de recroisements, comme sur un semoir à double rangée. C’est un facteur capital pour respecter l’interrang et faciliter le binage par la suite. En coupant un rang sur deux, l’agriculteur peut choisir de semer à un écartement large. De ce fait, il pourra facilement biner sa culture, par exemple avec le Transformer 6 VF. « Rien n’empêche également l’agriculteur de semer avec un interrang resserré et de miser sur un tallage important et une couverture rapide des sols par la culture en place pour étouffer les adventices et passer outre la phase de binage » explique Rémi Bohy.

En agriculture conventionnelle, le Taro a une vraie carte à jouer, notamment dans une stratégie de semis décomposé. « La méthode Offset (semis décomposé) permet de séparer les passages de travail du sol du semis et ainsi d’augmenter le débit de chantier » assure Rémi Bohy.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Travail du sol

Les cultivateurs montrent les dents chez Kverneland

Elevage
Elevage

Holm & Laue : un chariot à lait XXL

Elevage

Förster Technik : Coup double pour le CalfRail Duo

Préparation du sol

Alpego : un coup de fraise rotative Poker

Essai tracteur
Semis
Immatriculation

Seuls les tracteurs standards de 250 à 500 ch progressent

Additifs

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion