Agritechnica 2019 - TracteurLe Claas Xerion reçoit quatre chenilles

Le Claas Xerion reçoit quatre chenilles

À l’occasion d’Agritechnica, Claas dévoile sa nouvelle génération de tracteurs de fortes puissances Xerion.

Si, de loin, la déclinaison à roues ne présente pas d’évolutions majeures, la version à quatre chenilles, pour sa part, se repère très rapidement. Le constructeur profite de l’occasion pour faire évoluer ses moteurs et apporter quelques innovations en cabine.

Passage à la norme Stage V

La gamme des Xerion à roues se compose de trois modèles, les 4200, 4500 et 5000. Tous les trois reçoivent un six-cylindres Mercedes-Benz conforme à la norme Stage V grâce à l’utilisation d’un catalyseur d’oxydation diesel (DOC), d’un filtre à particules (FAP) et d’un système de réduction catalytique sélective (SCR) avec injection d’AdBlue. Claas intègre désormais les éléments de dépollution sur le côté droit de la cabine pour améliorer le champ de vision du conducteur. Le Xerion 4200 dispose d’un moteur de 10,7 L, tandis que les deux autres accèdent à un bloc de 12,8 L. La déclinaison chenillée Trac TS reprend uniquement les deux plus gros modèles. Le constructeur a également revu la maintenance. Il équipe désormais le filtre à carburant d’un capteur de présence d’eau et propose une jauge électronique pour le niveau d’huile moteur. L’intervalle de vidange du six-cylindres passe dorénavant à 1 000 heures, contre 500 précédemment. L’ensemble des Xerion conserve la transmission à variation continue Cmatic provenant du spécialiste ZF.

Les éléments de dépollution sont désormais mieux intégrés pour améliorer la visibilité latérale.
Caractéristiques techniques 
Modèle Xerion 4200 Xerion 4500 Xerion 5000 Xerion 4500 Trac TS Xerion 5000 Trac TS
Moteur Mercedes-Benz, 6 cyl., 10,7 L, Stage V Mercedes-Benz, 6 cyl., 12,8 L, Stage V Mercedes-Benz, 6 cyl., 12,8 L, Stage V
Puissance maximale avec surpuissance (ch) 462 490 530 490 530
Couple maxi (daN.m) 220 245 260 245 260
Transmission Variation Continue Cmatic (ZF)
Empattement (mm) 3 600 /
Masse (kg) 16 570 24 000
Réservoir GNR/AdBlue (L) 740 / 90 930 / 90

 

Un accoudoir renouvelé

Fini l’accoudoir hérité des engins de récolte, le Xerion s’équipe à présent du même équipement que les autres tracteurs du constructeur. Seul le levier Cmotion de la génération de Xerion précédente est conservé. L’ensemble des commandes et leur positionnement se révèlent mieux adaptés à l’utilisation d’un tracteur. Les fingertips des distributeurs hydrauliques tombent mieux sous la main. Les molettes de réglage des relevages, désormais positionnées sur le côté, sont plus aisées à utiliser. Le terminal de bord évolue également avec l’arrivée du Cebis Touch en bout d’accoudoir. Il regroupe les paramètres d’utilisation de l’engin sur sa dalle tactile de 12”. Une pression sur l’un des éléments schématisés du tracteur à l’écran donne un accès direct aux réglages. Le siège du conducteur profite d’évolutions et d'un confort accru, ainsi que d’une rotation latérale plus importante. À l’extérieur, le constructeur a procédé à quelques légères modifications, en particulier au niveau du garde-boue arrière. Ce dernier reçoit des feux à LED au dessin effilé. Les commandes extérieures sont également revues.

 

Le Xerion partage à présent le même accoudoir que les autres tracteurs de la gamme Claas. Seul son levier Cmotion est issu de la génération précédente.

 

Le terminal tactile Cebis Touch fait dorénavant partie de la dotation de série des Xerion.

 

Une version chenillée

Claas élargit la gamme des Xerion avec le lancement de la version à chenilles baptisée « Trac TS ». Cette dernière, proposée uniquement sur les modèles 4500 et 5000, reprend les caractéristiques techniques de son cousin à roues. Le constructeur allemand a choisi des trains de chenilles provenant du spécialiste néerlandais Zuidberg. L’installation de ce train roulant permet de diminuer la compaction grâce à l’augmentation de 25 % de l’empreinte au sol. Le tracteur conserve son mode de direction sur les deux essieux. Pour compenser les contraintes liées au braquage des chenilles, Claas installe un deuxième vérin de direction à l’avant et à l’arrière.

Le montage des trains de chenilles entraîne une garde au sol plus importante.

 

Le rayon de braquage du Xerion Trac TS se révèle très proche de celui de son homologue à pneus.

 

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Agritechnica 2019 - Fertlilisation

Les épandeurs XT de Sulky atteignent 13 000 L

Fenaison

Hand Engineering propose une petite remorque faucheuse chargeuse

Chantier de pommes de terre
Elevage

Un éléctrificateur Gallagher 3 en 1

Agritechnica 2019 - Télégonflage

Trelleborg dissimule le télégonflage dans les roues

Elevage

Des tapis de logettes kraiburg dignes d'un lit

Matériels de manutention

Nouveau siège européen pour Bobcat

Elevage

Stabulation Patura pour les veaux

Moissonneuse Batteuse

Vidéo : Essai de la moissonneuse batteuse New Holland CX8.80