Essai tracteurEssai du Deutz-Fahr 8280 TTV : Un tracteur 4.0

Le Deutz-Fahr 8280 TTV s’équipe d’une transmission à variation continue maison reposant sur une technologie à double train épicycloïdal associé à un module hydrostatique.
Le Deutz-Fahr 8280 TTV s’équipe d’une transmission à variation continue maison reposant sur une technologie à double train épicycloïdal associé à un module hydrostatique. (©H.E.)

Lancé il y a un an, le 8280 TTV de Deutz-Fahr s’intègre entre la Série 7 et la Série 9 du constructeur. Il allie la légèreté du petit frère, lui offrant de la polyvalence au transport comme au champ, avec l’agressivité et la puissance de son aîné. Il se dote d’un équipement Isobus complet et d'un terminal aux fonctions programmables permettant de gérer tous les outils compatibles du bout des doigts. Nous avons pris ses commandes lors de la récolte de ray-grass avec une remorque autochargeuse Krone de 47 m3 DIN. Armé d’une transmission TTV maison, ce tracteur nous a donné une impression de souplesse et d’agilité au transport. 

Adepte des transmissions à variation continue ? Vous n’aurez alors aucun mal à prendre les commandes du Deutz-Fahr 8280 TTV. En tout cas, pour ma part, ce fut un jeu d’enfant. Une fois le moteur démarré et le sens de marche choisi, il ne me restait plus qu'à appuyer sur la pédale de droite pour avancer. En réalité, cette nouvelle transmission à variation continue offre évidemment beaucoup plus de fonctionnalités, tout comme le terminal iMonitor3. Compatible Isobus, ce dernier m’a permis de piloter et contrôler l’autochargeuse Krone du bout des doigts sans boîtier supplémentaire. Avant de vous détailler ces différents équipements, j’aimerais vous faire les présentations. La marque Deutz-Fahr avait clairement un manque dans son offre de tracteurs, sur le segment de 250 à 300 ch. Cet espace est désormais comblé par le 8280 TTV et ses 287 ch de puissance maximale sans boost. Selon le constructeur, le dernier-né reprend ce qui se fait de mieux sur les autres tracteurs de la marque en intégrant une toute nouvelle transmission maison et un pont arrière redessiné. Côté connectivité, le 8280 TTV s’équipe, de série, du guidage et d’un accès intégral aux fonctions Isobus certifiées AEF, à l’image du TIM (Tractor Implement Management) ou de l’AUX-N. Pour rappel, le premier permet à l’outil de gérer l’avancement du tracteur, tandis que la seconde donne au chauffeur la possibilité de paramétrer à sa guise les fonctions de la machine attelée sur les commandes de l’accoudoir et du joystick en cabine. Le Gaec Odille, une exploitation en polyculture-élevage dans la Haute-Saône, nous a gentiment laissé une parcelle andainée de ray-grass lors d’un chantier d’ensilage afin d'apprécier la conduite de la bête attelée d’une remorque autochargeuse Krone ZX 470 GL de 47 m3.

Au transport, attelé de l’autochargeuse Krone ZX 470 GL, le Deutz-Fahr 8280 TTV évolue à une vitesse lancée de 42 km/h au régime économique de 1 300 tr/min.

Un paramétrage du bout des doigts

L’accès en cabine se fait aisément grâce à quatre larges marchepieds, sécurisés par des poignées et un éclairage lors des travaux nocturnes. À bord, les commandes et l’agencement sont identiques à ceux des autres tracteurs Deutz-Fahr équipés de la TTV, avec des codes couleur et des pictogrammes compréhensibles. Je profite du trajet de l’exploitation à la concession pour reprendre mes marques avec cette transmission à variation continue. Pour la stratégie de conduite, le 8280 démarre en mode « auto » par défaut. Aucun réglage n'est requis. Le superviseur de sous-régime – comprenez : la tolérance de chute de régime – gère l’optimisation, quelle que soit la charge, du rendement entre le régime moteur et le rapport de la transmission. Arrivé à la concession, je recule vers la remorque ZX pour l’accrocher à l’attelage K80. Le démonstrateur de chez Krone m’assiste et adapte les bons raccords hydrauliques pour les connexions power beyond, puis règle la biellette de l’essieu directeur. Après avoir suivi la présentation à la ferme du tracteur et de la remorque, nous décidons de configurer certaines fonctions de la machine au tracteur. Une fois la prise Isobus normalisée connectée à l'arrière, le 8280 TTV reconnaît automatiquement l’outil compatible attelé.

La compatibilité Isobus certifiée AEF multiplie les possibilités de travaux avec des outils attelés sans recourir à des boîtiers supplémentaires.

Deux possibilités s’offrent à moi depuis la barre des tâches située sur la droite du terminal : générer des touches virtuelles sur la dalle tactile ou paramétrer physiquement les fonctions de la machine via les commandes du tracteur. J’opte pour la seconde option. Au niveau du joystick, je configure la montée et la descente du pick-up sur un premier bouton pilotant normalement un distributeur hydraulique. Sur un second, je règle la sortie et la rentrée des couteaux. Enfin, je dédie l’ouverture et la fermeture de la porte, ainsi que l’activation du tapis pour la vidange sur le levier en croix. L'un des fingertips est programmé pour la face avant basculable de la caisse.

Les fonctions AUX-N et TIM, proposées de série sur le Deutz-Fahr Série 8, facilitent la conduite entre le tracteur et la machine attelée.

Un frein moteur sur la transmission

Arrivé au champ, j’active la prise de force puis, via les commandes programmées au joystick, je gère les fonctions souhaitées, à l’image de l’activation des couteaux dans le rotor. J'abaisse ensuite le pick-up. Grâce à la connexion à signal de charge power beyond, l’autochargeuse puise l’huile nécessaire dans le tracteur. Après un aller-retour, je paramètre une vitesse cible à 9 km/h.

Un appui long sur la flèche arrière de l’inverseur au niveau du joystick du tracteur enclenche un frein moteur généré sur le module hydrostatique de la transmission TTV.
Le poids de service, sans masse additionnelle, de 10 t sur la bascule offre au 8280 TTV une charge utile de près de 6 t.

Sur la route comme au champ, le 8280 TTV est à l’aise et offre un bon confort grâce à la suspension du pont avant combinée à celle de la cabine, montée sur deux amortisseurs pneumatiques. L'accessibilité aux fonctions Isobus en standard est un vrai plus, qui dispense d’intégrer un écran supplémentaire ou un joystick additionnel, rendant ce tracteur connecté encore plus polyvalent.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Tracteur
Essai chariots télescopiques

Merlo TurboFarmer : 42.7 TT CS CVTronic Confort et précision

Essai tracteur

Deutz-Fahr 8280 TTV : le point technique

Essai chariots télescopiques

New Holland TH 7.42 Elite : Econome en carburant

Lingen (Allemagne)

Krone ouvre son centre de validation technologique

Essai chariots télescopiques
Essai tracteur

Essai Kubota M6-132 : Montée en gamme

Essai tracteur

Essai Kubota M6-132 : le point technique

Essai tracteur

Essai Kubota M6-132 : les mesures