Contenu réservé aux abonnés

Essai tracteurDeutz-Fahr 6125C RVShift : Une transmission hybride et deux modes de conduite

Malgré l'absence de lestage à l'arrière, le 6125C RVShift s'est révélé particulièrement stable, même avec de gros godets de fumier.
Malgré l'absence de lestage à l'arrière, le 6125C RVShift s'est révélé particulièrement stable, même avec de gros godets de fumier.

Alors que les premiers exemplaires de tracteurs de la nouvelle série 6C arrivent sur le marché, Deutz-Fahr France nous a offert l’opportunité d’essayer le 6125C, équipé de la transmission RVShift, développée en interne par le groupe Same Deutz-Fahr. Je me suis rendu sur l’exploitation du lycée agricole de Saint-Yrieix-la-Perche (Haute-Vienne) afin de mener à bien ce test.

Dévoilée en début d’année 2022, la série 6C s’intercale entre les gammes Deutz-Fahr série 5 et série 6. Elle compte trois modèles, les 6115C, 6125C et 6135C, de puissances maximales respectives de 120, 129 et 136 ch, auxquelles s’ajoutent 7 ch de boost lors des travaux à la prise de force ou au transport. Cette gamme de tracteurs compacts inaugure la transmission RVShift, en plus des traditionnelles semi-powershift et variation continue TTV. La nouvelle boîte, développée en interne par le groupe SDF, offre un agrément de conduite à mi-chemin entre une full-powershift et une variation continue. Je me suis rendu sur l’exploitation du lycée agricole de Saint-Yrieix-la-Perche, dans la Haute-Vienne, afin de prendre en main pendant quelques jours l’un des tout premiers 6125C RVShift sortis de la chaîne de production de Treviglio, en Italie.

Après le 19e rapport, la transmission passe en mode « Eco », et sa conduite s'apparente à celle d'une variation continue.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet