Dossier : Valorisation des fourragesLe séchage en grange : une solution pour améliorer la qualité de l’herbe

Le séchage en grange : une solution pour améliorer la qualité de l’herbe
(©Base)

Par Ulysse Dubrœucq, Henri Etignard, Aurélien Groult, Florentin Portail

Lors de la saison de fauche, avec le dérèglement climatique, il est de plus en plus difficile d’espérer une moyenne de trois à six jours consécutifs de soleil pour réduire naturellement l’hygrométrie du fourrage fraîchement fauché. Certains d’entre vous réussissent à obtenir en plein champ un taux d’humidité inférieur à 16 %, tandis que d’autres peinent à l’atteindre. Toutefois, diverses solutions subsidiaires existent, à l'image du séchage en grange. Quelles que soient les conditions climatiques, celui-ci garantit un taux de matière sèche au-delà de 84 %, apportant ainsi aux animaux une alimentation aux teneurs énergétiques, protéiques et minérales élevées. La rédaction de Matériel Agricole a sillonné la France pour vous présenter chaque mardi le témoignage de plusieurs éleveurs utilisant différents procédés de séchage en grange (panneaux thermophotovoltaïques, double toiture, déshumidificateur, chaudière à bois, etc.). Nous commençons avec vous ce rendez-vous hebdomadaire avec le reportage chez Fabien Paris, dans l'Allier, avec son bâtiment équipé de panneaux thermovoltaïques. Deux experts développent ensuite les aspects techniques et économiques de tels investissements.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Elevage

Les bétaillères Rollvan de Rolland proposent plus d’options

Récolte des fourrages

La faneuse Fanex 1564C de Vicon travaille sur 15,6 m

Dossier : Valorisation des fourrages
Publi-rédactionnel
Elevage

Ukal : les bacs d’allaitement reçoivent les tétines Peach Teat

Elevage

Bélair Drakkar SB+ : des mélangeuses à cuve évasée